Ce week-end s’est déroulée la 8ème édition de la Nendaz Freeride qui a vu un exceptionnel doublé de Léo Slemett en ski homme et une victoire suisse de Lukas Huber en snowboard !

Ils étaient près de 60 riders à se lancer ce samedi sur la face nord du Mont-Gond ! Malgré des conditions météo changeantes et une neige de printemps technique et difficile à rider, les athlètes nous ont offert un spectacle à couper le souffle dans toutes les catégories.

 

Résultats et classements de la Nendaz Freeride 2014


► En ski homme, les favoris étaient au rendez-vous notamment le français Leo Slemett (vainqueur de la Nendaz Freeride 2012) qui remporte à nouveau la première place grâce à un run engagé avec des sauts sur deux grandes barres rocheuses, un 360 posé à la perfection et un backflip sur le bas de la face. L’Argentin Juan Bergada et le Français Mathieu Bijasson complètent le podium, en envoyant tous les deux deux incroyables 360. Premier Suisse classé de cette grande finale, Florent Leu a terminé quant à lui à la 15ème place grâce à un run tout en fluidité ponctué de 3 sauts de barres rocheuses.

► En snowboard homme, nous avons assisté comme souvent à un beau tir groupé des athlètes helvètes. Le Suisse Lukas Huber remporte la gagne avec un run très rapide et deux gros sauts de barres. Il est suivi par les Français Camille Armand et Chris Charlet.

► Chez les femmes, le niveau a été exceptionnel avec des sauts de barres aussi grands que chez les hommes et des figures techniques impressionnantes. L’Italienne Silvia Moser a pris la première place suivie par la Russe Anna Khankevich et l’Italienne Arianna Tricomi, auteure d’un superbe 360. La Suissesse Elisabeth Gerritzen, 2ème des qualifications de vendredi, a malheureusement manqué son run et termine à la 7ème place.

► En snowboard féminin le podium a été trusté par la Française Anouck Mouthon suivie par la Suédoise Sara Hultman et la Néo-zélandaise Maria Kuzma.

Le village Red Bull qui était placé en face du mythique Mont-Gond a permis à un milliers de spectateurs de suivre de plus près la compétition dans une ambiance festive grâce à un bar, avec restauration et DJ sur place! Quand au Plan-de-Fou, un écran diffusait les descentes ainsi que les commentaires en direct, pour faire participer un plus large public.

Pour la première fois cette année, la compétition a été retransmise en direct sur internet, une première mondiale dans une étape du FWQ, qui demande une très grande organisation. Les co-organisateurs de l’événement Ruben Jeanbourquin et Cyril Lanfranchi se réjouissent du succès de cette 8ème édition et vous donnent d’ores et déjà rendez-vous en 2015 pour la neuvième édition qui s’annonce comme chaque année épique!