Thierry Schmitter, paraplégique et sportif émérite, s’entraîne régulièrement à Montgenèvre aidé par les moniteurs ESF de cette station franco-italienne. Toujours plus avide de sensations fortes, il va relever un nouveau défi mercredi 19 Mars, celui de se confronter à « La Plane » : hors-piste mythique de Montgenèvre.

 

L'histoire de Thierry Schmitter


Thierry Schmitter, 44 ans, est né à Grenoble. Aspirant Guide en 1998, il est victime d’un grave accident en montagne lorsqu’une une plaque à vent cède et le fait chuter de 60 mètres lors de l'ascension d'une cascade de glace en Suisse. Il s'en sort mais devient paraplégique.

Pour oublier ce que la montagne lui a enlevé, il se met à la voile.
Compétiteur et sportif dans l’âme, il devient rapidement un athlète de haut niveau. Aux Jeux d'Athènes en 2004, il remporte sa première médaille Olympique et en 2012 après trois titres de Champion du Monde, il remporte une deuxième médaille de Bronze en 2,4mR série paralympique de voile.

Malgré son retrait de la compétition, Thierry est toujours à la recherche de sensations fortes et partage ses exploits sur son site : www.sitkite.com

Mais Thierry n’a jamais oublié la montagne et ce qu’elle lui a aussi apporté… Dés la fin de sa rééducation, ce battant se lance dans la pratique du ski assis. Il est soutenu et encouragé dans cette démarche par des moniteurs de l’ESF et la station de Montgenèvre dans laquelle il s’entraine. Il s’exerce avec les meilleurs skieurs du domaine et retrouve très vite des sensations de glisse sur piste mais aussi en poudreuse « comme avant l'accident ».

 

Présentation du nouveau défi de Thierry Schmitter


Aujourd’hui, les moniteurs de l’ESF lui proposent un nouveau défi : le tracter au sommet de La Plane, hors-piste mythique de la station, pour une descente de la face nord. Ce site n’est accessible qu’à pied, (environ 40 minutes pour un bon marcheur) d’où la nécessité d’une dizaine de moniteurs bénévoles pour l’amener sur ce site !

Un défi donc à la fois pour Thierry mais également pour les moniteurs qui connaissent l’attachement de cet homme à la montagne. « Quel bonheur de retrouver ces sommets  à l'état naturel, sans remontée mécanique et avec des professionnels avides de montagne » s’enthousiasme Thierry.

 

Comment va se dérouler ce défi ?


C'est mercredi 19 Mars 2014, à 13h que Thierry et son équipe d'accompagnateurs (d’une dizaine de moniteurs ESF bénévoles de la station) prendront le départ depuis l’Espace Partenaire. Ils emprunteront le télésiège du Prarial, puis le télésiège du Rocher de l’Aigle, avant de descente dans les Vallons de la Doire, pour enfin remonter par le Colletto Guignard jusqu’au sommet de « La Plane ».

Temps estimé pour la montée à pieds : 1h