Jamais “Glisse en Coeur”, dont la 7e édition vient de s’achever sur un nouveau record de dons, n’avait mieux mérité son surnom de “marathon des neiges”. Même celle tombée en tempête tout au long du week-end n’aura su démobiliser des compétiteurs et un public toujours plus généreux... en témoigne le montant récolté au terme de ces 24h épiques qui marqueront l’histoire de “Glisse en Coeur” : 245 216 euros pour l’association OVA France.

 

A retenir de cette édition 2014 de Glisse en Coeur


Plus de 1300 compétiteurs, personnalités comme anonymes, s’étaient donnés rendez-vous sur la piste des Gettiers, au Grand-Bornand, samedi à 14h pour prendre le départ de cette courserelais de 24h de ski et de musique non-stop. Un concept qui consiste pour chaque équipe de 10 skieurs, amateurs ou professionnels, à récolter des dons et parcourir un maximum de kilomètres à ski, de jour comme de nuit, dans une ambiance chaleureuse et motivée par un objectif fédérateur : soutenir une association liée à la cause des enfants.

De cette 7e édition - celle de tous les records puisque 137 équipes étaient également au départ - on retiendra d’abord l’émotion suscitée par le duo improvisé vendredi soir lors du gala de lancement de l’événement entre le jeune Gaspard, passionné d’accordéon et mascotte de l’association OVA, et le pianiste prodige François-René Duchâble. De l’artiste, passé maître dans l’art des “happenings” les plus délirants, restera l’image extraordinaire de son piano glissant sur la piste des Gettiers à la tombée du jour, au gré d’une performance en son et lumière sidérant les quelques 6000 spectateurs - aussi courageux que les compétiteurs à skis ! -, venu braver la tempête pour assister au concert de Jenifer. Laquelle avait pris le temps, auparavant, de rencontrer enfants et familles de l’association.
Il y eu la surprise de Marc Veyrat qui, en magicien des papilles, a annoncé qu’il transformera l’équivalent de six additions à sa table en dons pour l’association, et ouvrira les portes de sa fondation aux enfants d’OVA. Inoubliables, la voix de Fabienne Conrad, divine cantatrice à l’aura internationale... l’humour du parrain de toujours, l’animateur Stéphane Thébaut, et les encouragements des champions, skieurs et navigateurs, venus nombreux à l’appel de “Glisse en Coeur”, à l’image du 4e médaillé olympique du Grand-Bornand, le fondeur handiski Benjamin Daviet, visiblement touché par l’accueil qui lui a été réservé aux côtés de ses co-équipiers de Sotchi Thomas Clarion et Julien Bourlat.

Pulvérisant le record des dons récoltés jusqu’ici, l’événement caritatif n°1 de la montagne française a même permis de réunir, en cette seule édition, plus de la moitié du montant total des dons reversés aux associations précédemment. Une étape hautement symbolique, à la hauteur de l’incroyable solidarité observée tout le week-entre des participants en prise avec une météo jamais connue sur “Glisse en Coeur”...

Nous savions que ce serait énormément d’émotion, mais nous avons dépassé l’imaginable”, a déclaré, en larmes, la présidente de l’association OVA - Objectif Vaincre l’Autisme France, Hélène Meyrieux, lors de la remise officielle du chèque dans la liesse générale. Sachant que 25 000 euros sont nécessaires à la prise en charge d’un enfant pendant un an dans les centres expérimentaux gérés par l’association haut-savoyarde, ce sont donc 10 enfants atteints d’autisme qui intégreront bientôt la structure et bénéficeront ainsi d’un support d’intégration inédit et efficace.