Elle était plus ou moins annoncée, on l'attendait, elle est tombée cette nuit et ce matin tous les massifs se réveillent sous la neige...

 

Sous-couche pour certains, saupoudrage pour d'autres...


Hier encore, nos prévisions de chutes de neige étaient nettement moins « généreuses » que celles de certains confrères (quelques centimètres annoncés de notre côté, jusqu’à plus d’un mètre de neige fraîche envisagé sur d’autres sites). Nous aurions été les premiers à nous réjouir de voir tomber de grosses quantités d’or blanc, mais ce matin, force est de constater que les chutes d’hier et de la nuit se résument bien souvent à quelques centimètres (5 à 25 cm tout au plus selon les massifs).

Mais ne soyons pas trop exigeants, faisons preuve de patience et laissons le froid s’installer doucement en novembre avant de bénéficier de chutes de neige plus conséquentes le moment venu. Souvenez-vous l’an dernier, l’automne avait été particulièrement enneigé et puis un mois plus tard, pour la période de Noël, il pleuvait "comme vache qui pisse" jusqu’à 2000 mètres d’altitude…

Pour en revenir aux chutes de ces dernières heures, elles ont touché tous les massifs (Alpes, Pyrénées, Jura, Vosges et Massif Central) avec toutefois des hauteurs de neige mesurées ce matin bien différentes d’une vallée à l’autre.

C’est dans les Alpes du Sud que la couche de neige est la plus importante ce matin. Dans le Queyras, le Briançonnais, le Champsaur, le Guillestrois, le Devoluy, l’Ubaye et le Mercantour les flocons ont commencé à tomber hier en milieu d’après-midi. Hier soir, la limite pluie/neige oscillait entre 1700 et 1900 mètres et ce matin le manteau neigeux est d’environ :
- 10 à 15 cm au sommet du domaine skiable d’Orcières,
- 15 centimètres également sur les hauteurs de Val d’Allos
- de 20 à 25 cm du côté de Montgenèvre.
Plus haut en altitude (sommet de Serre-Chevalier, domaine de la Grave…) on peut imaginer que les hauteurs mesurées s’approcheront des 40 à 50 centimètres.

Les stations de ski des Alpes du Nord aussi se réveillent sous la neige, mais la couche n’excède généralement pas les 5 centimètres vers 1500/1600 mètres d’altitude. A noter qu'il a neigé à plus basse altitude sur l'Isère et plus particulièrement sur le plateau du Vercors.

Situation similaire sur les Pyrénées où les premiers flocons de la saison ont recouvert les pistes de ski de Piau Engaly, de Cauterets, de la Mongie ou bien encore de Peyragudes et d’Ax 3 Domaines. La couche n’est pas très importante, mais elle nous confirme que l’hiver sera vite là…

Sur le Massif Central et les Vosges, on a pour l’heure surtout assisté à un léger saupoudrage plutôt qu’à une véritable chute de neige. Les pistes de ski sont ce matin tout juste blanches et la limite pluie/neige est encore bien trop haute pour espérer voir tomber de beaux flocons dans les prochaines heures.

Certains nous annonçaient une véritable tempête et plus d’un mètre de neige en quelques heures, au final on se contentera donc de quelques centimètres...