À pied, à vélo, à cheval ou même en voiture, chacun trouve la route qui lui convient. Sportives, historiques, thématiques… il fait bon sillonner les routes d’Ariège-Pyrénées.

 

Les routes mythiques d'Ariège Pyrénées


Le GR10, la traversée des Pyrénées
La partie ariégeoise du GR10 qui relie l'atlantique à la Méditerranée, est réputée comme la plus authentique des Pyrénées. Depuis les vallées Couserannaises, au pied du Pic Crabere ou du Mont Valier, jusqu'aux portes des Pyrénées orientales à Merens les Vals, le gr10 traverse de superbes vallées, entre hêtraies et pelouses d'altitude, chaque pas amène vers de nouveaux paysages. 10 jours sont nécessaires pour parcourir les 10 étapes du GR10 ariégeois.

Les routes du catharisme et du moyen-âge
Les Routes du Catharisme et du Moyen-âge vous proposent des circuits thématiques en Ariège et dans le Berguedà, sans oublier le chemin de randonnée transfrontalier, le chemin des bonshommes (gr107).
Six circuits sont proposés au total. Au gré des visites, on est accueilli dans des hôtels, campings, restaurants, refuges, gîtes d’étapes et chambres d’hôtes passionnés par le Catharisme et le Moyen-âge, engagés en gestion environnementale.

Le chemin de St-Jacques de Compostelle
Entre Méditerranée et Atlantique existe un chemin intime et de caractère : le chemin du piémont pyrénéen (gr78).
Situé à l’écart des grandes voies vers Saint-Jacques de compostelle, le chemin du Piémont pyrénéen gr78) quitte la voie d’Arles à Narbonne pour suivre au plus près la ligne du piémont pyrénéen. Cette voie suit un axe Mirepoix - Col du Portet d'Aspet via Pamiers, le Mas d'Azil, Saint-Lizier, Castillon-en-Couserans en direction de Saint-Bertrand-de-Comminges.
Cette traversée de 140 km se parcourt en plusieurs étapes de 15 à 20 km environ.

Le GR107, le chemin des bonshommes
Le chemin des Bonshommes a été du xie au xvie siècle, un axe économique important qui unissait l’Ariège et le Berguedà. Les derniers cathares en exil utilisaient cet itinéraire pour aller chercher refuge en Catalogne. Par les montagnes, les cols, allant de maison amie en abri précaire, ils gagnaient les terres catalanes vers l’Alt d’Urgell, la Cerdagne et le Berguedà. En suivant cet itinéraire pyrénéen transfrontalier, on marche sur les mêmes chemins et on découvre les mêmes paysages que ces hommes et ces femmes poursuivis par l’inquisition.
L'itinéraire transfrontalier (211 km en 10 jours) du chemin des Bonshommes vous invite à franchir les Pyrénées depuis Foix en Ariège (90 km au sud de Toulouse) jusqu'à Berga en Catalogne (107 km au nord de Barcelone).

 

Les routes thématiques d'Ariège Pyrénées


Le chemin de rencontre entre auzat et l’Andorre
Ce chemin de rencontre unit les territoires de l’Alt Urgell, d’Andorre et de l’Ariège grâce à d’anciens sentiers de bergers, en supprimant les frontières des trois pays et en donnant un espace multiculturel riche par sa diversité.
Deux itinéraires sont proposés pour les sportifs et pour les familles. Ce parcours aller-retour est composé de 6 étapes, chacune d'environ 5 ou 6 heures.

La route des églises romanes
La route des corniches, accrochée à la montagne est un observatoire fabuleux donnant sur la vallée et les sommets des vallées d’ax les thermes. Comme un lacet muni de perles, elle offre trois bijoux d’art roman : les églises Saint-marie de Vernaux, Saint-saturnin d’Axiat et Saint-Martin d’Unac. Au travers de l’observation des sculptures et des paysages, chacun peut plonger dans cette période si pittoresque qu’est le Moyen Âge. Une visite idéale pour toute la famille. Tous les jeudis, Mélanie, guide conférencière dévoile les secrets de vie de cette époque.

La route des cols
Lieu de passage, le col symbolise le dépassement, le franchissement d'un obstacle, la poursuite de la route et l'ouverture vers de nouvelles découvertes. Trentequatre d'entre eux ont été choisis pour illustrer la richesse du massif pyrénéen. Ils forment un tout, cohérent, spectaculaire, en pleine harmonie avec la nature. Accessible à l'occasion d'un circuit-journée ou invitant à une plus longue itinérance, ces cols sont autant de points de départs pour d'autres boucles, d'autres visites, d'autres découvertes. En Ariège, Col de Pailhères, Col du Chioula, Col de La Core, Col d’Agnès… des noms évocateurs pour les amoureux de petites routes et de grandes boucles.

La route de l’artisanat et des métiers d’art en Ariège
Les métiers d’art et de traditions font partie intégrante du patrimoine, on peut présenter ces métiers en trois grandes catégories : les métiers de tradition, les métiers de restauration et les métiers de création. La fabrication du sabot de bethmale, le travail de la corne, la vannerie, la coutellerie, la taxidermie sont autant d’exemples typiques qui ne doivent pas faire oublier que ces métiers peuvent aussi faire preuve d’innovation par leur façon d’aborder le marché. Ils représentent une richesse de notre patrimoine.

 

Infos complémentaires, contacts utiles, bonnes adresses et bons plans sur www.ariegepyrenees.com