Les possibilités de passer un bon moment en montagne côté décalé, se multiplient. Les stations rivalisent d’inventivité pour éveiller les envies, satisfaire les pratiques de glisse atypiques, associer le ski avec la fête sous toutes ses formes. Nous avons sélectionné quelques tendances bien marquées. Suivez-nous vers des sommets d’originalité…

 

La Fête de la Musique avant l’heure avec les Festivals d’altitude


La Fête de la Musique tout le monde connait, mais ce que l’on connait moins, ce sont les nombreux festivals de musique qui se tiennent en altitude pendant la saison d’hiver. Et ça, c’est une expérience à ne pas manquer ! Quelques exemples…

La 4ème édition du « Festival Garosnow / Music, Ride & Cool Attitude » se tiendra dans 3 stations des Pyrénées sur 3 dates : Les Angles (Pyrénées Orientales) du 8 au 10 janvier, Cauterets (Hautes-Pyrénées) les 29 et 30 janvier et Gourette (Pyrénées Atlantiques) le 12 mars. Un programme détonnant de musiques en montagne depuis le pied des pistes jusqu’aux bars et clubs. Impossible de rester les pieds gelés avec les artistes et Dj’s présents… le dancefloor va très vite se réchauffer !

Le « Rock The Pistes Festival » organisera sa 6ème édition du 13 au 19 mars, sur les pistes des stations des Portes du Soleil. Ce festival itinérant de plein air propose une expérience ‘musique et ski’ aux quatre coins du domaine skiable. Cette année Avoriaz, Morzine et Châtel vibreront aux rythmes des concerts organisés en journée sur des scènes éphémères uniquement accessibles à ski. Des concerts d’après-ski seront également de la partie en cœurs de stations pour prolonger le plaisir. Au total plus de 35 représentations proposées pendant cette semaine LIVE!

 

Des évènements vraiment à part, pour un moment en station très…. décalé !


On peut aussi se rendre en station à l’occasion d’un évènement tout à fait à part.

➽ A Tignes par exemple l’« European Snow Pride » aura lieu du 12 au 19 mars. Il s’agit du plus grand festival gay européen de sports d’hiver, de musique et de cinéma. Le concept est sponsorisé par Scruff, une application gay sociale de discussions et de rencontres.  Les participants s’inscrivent pour une semaine de ski, d’après-skis en restaurants d’altitude : DJ sets, performeurs vocaux, et dancefloor bouillant au menu. Deux soirées géantes accueilleront jusqu’à 3000 personnes à Tignespace, le nouveau centre sportif et de congrès où des DJs réputés mettront le feu. Une Pool Party géante enflammera le centre aqualudique ‘Le Lagon’. Et une Gay Pride rassemblant des milliers de participants pour célébrer la diversité (concept unique en altitude) : un sacré programme !

➽ Dans le même registre mais du côté de la Haute-Savoie cette fois-ci : l’« European Gay Ski Week ». Du 19 au 26 mars, des soirées de folies aux thèmes originaux, enflammeront la station d’Avoriaz. Quelques exemples qui donnent le ton : la Soirée Bearpit « Beardrop » où l’on annonce qu’elle « transpire la sueur, le poil et la testostérone de mâle bien viril ». Ou encore la soirée Snowball qui se tiendra dans une salle transformée pour l’occasion en un paradis blanc hivernal. Enfin une Pool Party « Pump » verra le centre aqualudique Aquariaz se transformer en ‘croisière de danse effrénée et de paradis aquatique’. Autant dire que ça va être chaud ! ;-)

 

Les « Espaces Ski de Rando » ou quand les stations sortent les peaux


Dans un autre registre, intéressons-nous maintenant aux stations qui proposent un choix décalé. C’est le cas de certaines qui ont décidé de réorienter une partie de leur domaine skiable à la pratique du ski de randonnée. Elles se sont fédérées et ont créé le « Réseau Espace Ski de Rando » qui propose via son portail internet, de présenter les différentes destinations et leurs atouts pour cette pratique de la glisse. On y retrouve les topos par niveau ainsi que le lien de téléchargement des traces GPS, un onglet ‘participatif’ qui mentionne les dernières sorties des membres du réseau, les services d’accueil mis en place par les stations (chalet d’informations, vestiaires, douches…) et les professionnels d’encadrement. Côté informations généralistes, le site est une source intéressante d’apprentissage des bases du ski de rando : préparation à l’effort, gestion du froid, orientation, sécurité, matériel…

La Vallée de Munster en Alsace, Saint-Pierre de Chartreuse au-dessus de Grenoble, l’Alpe du Grand Serre dans l’Isère et Réallon dans les Hautes-Alpes, sont les pionnières de cette démarche.

 

Des hébergements et des activités insolites !


Enfin, si vous cherchez à partir à la montagne hors des sentiers battus, jetez un œil aux initiatives originales en hébergements et en activités. Habitats nomades au pied des montagnes, sous une bulle, dans une cabane de trappeurs, une yourte mongole, un tipi, un igloo… Les stations rivalisent d’inventivité. Un exemple avec la station de Combloux (Haute-Savoie) qui propose de dormir sous une immense bulle transparente, face à la majestueuse chaîne du mont Blanc, en retrait, à la lisière de la forêt.

Les activités originales ne manquent pas à l’appel : wingjump à Praz de Lys Sommand (ski sur pistes avec une voile portée comme une veste formant un profil aéronautique), saut à ski sur le tremplin olympique d’Autrans, tyrolienne à Châtel, Orcières 1850, Super-Besse, La Bresse…, saut à l’élastique sur tremplin à skis (Tignes, Saint-Jean-de-Sixt), ski de rando accompagné de lamas à Valloire, descente d’une piste aménagée dans une boule géante à l’Alpe d’Huez ou encore course de bouées sur neige à Orcières 1850.


La montagne propose de nombreuses possibilités de passer un moment décalé en altitude : à vous d’essayer !