A Vallnord, vient de se terminer un nouvel épisode de la Coupe du Monde UCI de mountain bike. L’organisation de la cinquième édition de l’événement qui s’est tenu à la Massana depuis 19 juin et se terminant ce dimanche avec la finale de cross-country, se réjouit du succès obtenu cette fois encore.

 

Beau succès pour les épreuves de la Coupe du Monde de mountain bike à Vallnord


Vallnord a conclu ce dimanche 2 Juillet la cinquième Coupe du Monde de mountain bike organisée en Principauté d’Andorre, épreuve qui la conforte comme une des manches internationales favorites, tant aux yeux des plus de 700 riders qui y ont participé que pour les 121 équipes les encadrant. L’Union Cycliste Internationale (UCI) a confirmé ce point en qualifiant la station comme “une des étapes incontournables” parmi des manches de cette série mondiale. Arturo Lopes, membre du comité directeur de l’UCI, a défini cette épreuve comme une “des classsiques” du vélo de montagne. Et c’est pour cette raison qu’il est convaincu que Vallnord organisera les manches pour les éditions 2019 et 2020.

La finale du cross-country de la Coupe du Monde UCI de mountain bike a porté ce dimanche un point final à “deux semaines pleines d’émotions”, qui “font honneur à la devise de la paroisse organisatrice de l’événement: des montagnes d’émotions”. Tels furent les mots du cònsol major de la Massana et président de Vallnord, David Baró, au regard de la double organisation, de deux disciplines chacune, inaugurée le 19 Juin dernier, suivie par des millons de téléspectateurs et spectateurs présents sur place. Le représentant de l’organisation a souhaité transmettre ses remerciements à toutes les personnes impliquées: depuis les partenaires-sponsors jusqu’à l’équipe de Vallnord, en passant par les participants et finissant avec les “plus de 400 volontaires, dont une part importante, déjà volontaire par le passé, vient de l’extérieur du pays” aussi pour ne pas perdre une miette du spectacle.

En parallèle des efforts humains dédiés à la Coupe du Monde et aux Mondiaux Masters, Baró a aussi souligné la qualité même du terrain de jeu. Ainsi, durant la conférence de presse résumant ces deux épreuves, il faisait référence aux circuits qui ont accueilli ces épreuves: “non seulement, ces tracés plaisent aux coureurs, mais aussi aux spectateurs”, du fait de visibilité proposée et de facilité d’accès tout au long des parcours. Le représentant du comité directeur de l’UCI présent lors de ce compte-rendu final, Arturo Lopes, a lui aussi insisté sur ce point. “Après avoir parlé avec les coureurs et les équipes”, l’organisation précise que la préparation des espaces “s’améliore d’année en année et que cette édition fût de nouveau parfaite en termes de qualité visuelle et de d’accessibilité”. Aussi, Lopes a félicité “l’implication de la direction de Vallnord et de son équipe afin que tout fonctionne correctement”, et, par dessus tout, “pour la sécurité” qu’ils assurent. En guise de conclusion, le dirigeant de l’Union Cycliste Internationale a affirmé être “quasi certain” que l’intance fédérale choisira la Massana comme une des épreuves des calendriers 2019 et 2020.

L’équipe de Vallnord – Pal Arinsal a souhaité transmettre ses remerciements et félicitations à toutes les parties impliquées dans cet événement “intense et de haut niveau”. Ces paroles prononcées par le directeur général de la station, Josep Marticella, qui aussi s’est montré très satisfait du résultat global, malgré les complications liées aux conditions météorologiques peu favorables. Pour Marticella, la venue de 60 000 visiteurs malgré les caprices du ciel démontre le succès de cette édition, précisant que les descentes des 10 derniers coureurs de la finale de downhill du samedi 1er Juillet ont été les plus suivies, à ce jour, parmi toutes les retransmissions vidéo de la Coupe du Monde 2017.

Tout juste cette très satisfaisante cinquième Coupe du Monde que l’Union Cycliste Internationale a confié à l’Andorre terminée, Vallnord se projette déjà dans la prochaine édition. Tout cela renforce sa position de manche indiscutable pour accueillir cette célébration suprême du vélo de montagne. En attendant que l’UCI se positionne de manière définitive sur la probabilité que la Massana organise les Coupes du Monde des trois prochaines années, la station commencera très tôt à préparer les Mondiaux Masters et la Coupe du Monde de VTT 2018, prévus de se tenir du 2 au 15 Juillet.

 

Schurter et Belomoina, leaders incontestables de la finale XCO de Vallnord


Dès le début de l’épreuve et durant tout son déroulement, il a laissé ses rivaux bien loin derrière. S’il a gagné la course avec seulement 18 secondes d’avance sur son principal concurrent, c’est que, voyant sa position si confortable, il a levé le pied en fin de parcours jusqu’au franchissement de la ligne. Qui ? Nino Schurter bien sûr. Il a bouclé en seulement 1:23.28 les sept tours de circuit de l’épreuve de cross-country de la Coupe du Monde UCI de Vallnord – Pal Arinsal.

La surprise du jour fût Mathias Flueckiger. Alors qu’il se trouvait en 26e position sur la ligne de départ, le Suisse termine en deuxième position en un temps de 1:23.47, devançant les 106 autres participants. La troisième médaille de la course revient au Français Jordan Sarrou pour juste une seconde de différence. Ce trio n’aura pas eu à se battre contre Julien Absalon, blessé et dernier vainqueur en date à Vallnord, lui qui avait remporté l’épreuve de Vallnord en 2016.

Chez les femmes, pareil, la course fût menée et remportée par l’actuel leader du classement général provisoire. Yana Belomoina a terminé le circuit XC World Cup du bike park andorran en seulement 1:26.04, loin devant Annika Langvad qui, elle, affiche un chrono de 1:27.41. Pour compléter le podium, nous retrouvons Gunn-Rita Dahle. La Danoise, jusque là dixième du classement provisoire, a produit une très bonne performance en tout juste 1:28.00 et prend une option pour entrer dans les cinq premières du classement mondial.

Avant que les coureurs élites n’apparaissent, le circuit XCO situé sur la zone de la Caubella recevait les courses hommes et femmes moins de 23 ans. Vainqueurs respectifs: Simon Andreassen et Sina Frei.


Consultez toutes les informations sur la Coupe du Monde UCI de VTT de Vallnord sur http://www.vallnordworldcup.com