Les vacanciers tout juste partis, l'heure est au premier bilan à Risoul après tout juste un mois d'exploitation. Enneigement, taux de remplissage, chiffre d'affaire et consommation, les premiers chiffres de la saison montrent une belle entame de saison dans des conditions exceptionnelles.

 

Bilan plus que satisfaisant pour Risoul à l'issue des vacances de Noël


Enneigement et condition d'ouverture
Sur les dix dernières années les conséquences du réchauffement climatique nous ont habitués à des débuts de saison pour le moins laborieux en matière de précipitations aux quelles s’ajoutent souvent des températures relativement douces. Cette année est donc tout à fait exceptionnelle sur cette période de référence. Novembre et décembre ont été des mois très froids permettant de produire à plein régime de la neige de culture (plus de 600 000 m3 sur Risoul). Puis les épisodes neigeux se sont enchainés accumulant plus de 2m de neige.

Remplissage et période d'exploitation
Les conditions d’enneigement ont permis d'ouvrir de façon anticipée le domaine skiable le 9 Décembre, la clientèle répondant « présent » sur cette pré-ouverture. En ce qui concerne les deux semaines de vacances, nous notons (sources : observatoire G2A et résultats de la centrale de réservation de la station) une augmentation des nuitées de 5,3% sur la semaine de Noël et de 16,9% sur la semaine du Nouvel an. Ce qui représente environ 78% de remplissage sur Noël et quasi 100% sur la semaine du jour de l'an (les chiffres s'appliquant aux lits marchands). Les clients sur la deuxième semaine de vacances, pour une part assez mal évaluée, ont anticipé leur départ (à partir du mercredi) au regard des conditions météo.

Chiffre d'affaires et consommation
Les chiffres d'affaires des hébergeurs suivent à peu prés les augmentations de remplissage (environ 8% sur la période). Le chiffre d'affaires des remontées mécaniques, après avoir grimpé en flèche sur la première période de vacances, rebaisse à cause des mauvaises conditions météo (fermeture domaine skiable le 3 Janvier) pour finir malgré tout à la fin des vacances scolaire sur une chiffre équivalent à celui enregistré la saison dernière (déjà une excellente saison) soit un peu plus de 2 M€ réalisé (la station réalise un chiffre saisonnier d'environ 11M€).

La station de Risoul affiche au sortir des vacances un bilan plus que satisfaisant qui augure une bonne saison. Les autres acteurs économiques sont globalement stables par rapport à 2017. Les métiers de bouche affichent des bons résultats, les écoles de ski et les loueurs de matériels quant à eux sont en léger recul par rapport à l'année dernière, impactés eux aussi par les conditions météo.