4 février 2009

Jill Adler, Rédactrice

Rédactrice pour OnTheSnow.com, Jill Adler et son équipe de moniteurs de ski professionnels sont sur place à Snowbasin, Utah (Etats-Unis) cette semaine pour tester tous les nouveaux skis pour la saison 2009-2010 qui sont sortis la semaine dernière au Snow Industries America Trade Show à Las Vegas. A la fin de chaque journée elle vous fait un avant première personnel.

Nous nous sommes garés sur le parking de Snowbasin mardi matin et mon anticipation s'est transformée en trépidation. Oh mon Dieu! Des tentes aux murs plaqués de skis et de snowboards de toutes les longueurs et toutes les largeurs s'étendaient pour ce qui semblait des kilomètres. Comment allions-nous tester tous ces skis? Notre équipe principale de six moniteurs de ski, renforcée de plusieurs moniteurs de l'Utah et quelques squatteurs des magasins de ski se trouvait face à quelques 300 paires de ski si on voulait tester toutes les nouveautés pour la saison prochaine. Pas possible, je pensais, mais nous essayerons.

Nous sommes partis en mission au Western Winter Snowsports Rep On-Demo. Sherri, Greg, Joey, Rachael, Mark, Kris et moi, nous nous sommes séparés pour sauter sur les skis des grosses maisons comme des petites boutiques. Völkl, Salomon, Head, 4Front, Surface, Rossignol, Icelantic, Roxy, et beaucoup, beaucoup, beaucoup plus avaient présentaient l'avenir (proche) du ski-des produits solides pour 2009-2010. Les filles étaient obligées de se taper les skis pour femmes en premier, les garçons pouvaient faire leur choix. Pour l'instant, il n'y a aucun ski qui se détache du lot. Beaucoup semblent exceller dans une catégorie, mais aucun excelle dans la plupart des catégories. Nous cherchons la stabilité, la polyvalence, la carvabilité, le look, comme d'habitude.

C'était un jour glorieux-ensoleillé, 5°, le type de journée qui laisse des marques de bronzages à la place du masque du ski. Une complicité s'est créée instantanément quand nous avons enfilé nos sweats "Les locaux s'amusent plus," inscrit avec notre logo OnTheSnow.com. Non seulement on avait l'air trop cool, on avait le job le plus fun du monde ce jour-là. Qu'est-ce qui pourrait être mieux que de faire descente après descente sur des pistes damées et dans la poudreuse au Basin? D'accord, faire descente après descente dans la poudreuse profonde jusqu'aux hanches, mais on peut pas tout avoir!

Nous avons rempli nos poches de cartes d'évaluation et nous sommes partis pour la télécabine Needles. Ce deviendrait notre bureau ambulant ou on se consulterait et remplirait nos cartes. Les commentaires étaient hilarants, comme ce mec qui a décrit un ski très moyen en disant "Je ne savais pas que Carrefour fabriquait des skis." Nous avons testé des rockers, des cambrures inversées, des carvers, et des skis pour femmes. La majorités des lattes sorties aujourd'hui étaient des carvers. Bien que l'on l'ait fait quand même, il n'y a pas de raison de skier un rocker avec 110mm sous le pied quand les pistes sont aussi lisses qu'une feuille de papier. On s'est fait un Monstre après deux heures avant de s'arrêter au restaurant d'altitude pour le déjeuner et une photo de l'équipe. Une deuxième séance de ski s'est déroulée post-bratwurst.

Nous avions essayé 50 paires de ski à la fin de la journée. Pas autant que j'aurais voulu, mais on se familiarisait avec le programme. Deuxième jour, je me croise les doigts pour faire le double. Allez, l'équipe, on va déchirer.

P.S. Entendu à la tente Nordica: "Pourquoi voulez-vous des rockers? Ils ne marchent pas. Ils ne marchent pas!"