19 juin 2009, Jill Adler, Rédactrice

Quand vous passez la majorité de vos journées de ski dans la poudreuse profonde aux Cottonwoods ou à faire la fête à Park City, vous avez tendance à oublier qu'il y a tout un autre monde de ski au nord, avec seul un canyon qui vous sépare. Les Ogdenois s'extasient sur leurs stations de ski-Snowbasin et Powder Mountain; Salomon et Atomic ont installé leurs bureaux dans le centre d'Ogden, et le Western Winter Sports Reps Association organise un village démonstration tous les ans pour que tous les fabricants des États-Unis rencontrent les distributeurs de l'Ouest inter-montagne américain. Ils auraient pu choisir d'aller n'importe où, bien sûr, mais ils ont choisi Snowbasin.

La station, ouverte en 1939, est une des plus anciennes stations de ski des Etats-Unis. Bien sûr, le premier remontée mécanique n'était installé qu'en 1946, mais ceci n'a pas empêché les plus motivés de s'aventurer dans la poudreuse légère de l'Utah. Le ski à Snowbasin aujourd'hui est exactement comme il était autrefois, en plus grand et plus facile d'accès. Les remontées mécaniques hi-techs, les installations de culture de neige et de gestion d'avalanche, et les beaux hébergements sont de cette décennie.

La station ouvre son parking en haut pour l'événement WWSRA, ce qui rend le stationnement très facile, ainsi que les inscriptions et l'accès aux pistes, une paire de skis de la nouvelle saison dans les mains. Après une descente droite d'une minute, vous accédez directement au télécabine Needles. Si vous testez des skis, il vaut mieux rester près du camp de base afin d'essayer un maximum de skis en une journée, mais vous serez certainement tenté de prendre le télésiège John Paul, où les pistes sont plus pentues et la neige un peu plus profonde.

Bon, allez-y. Sautez sur le John Paul Express et jouez dans les fantastiques rangées d'arbres, accessibles depuis une traverse qui part d'en dessous le télésiège. Elles ne sont jamais usées. Aussi, depuis l'arrivée du John Paul, prenez le Mt. Allen Tram (Olympic Tram) vers le toit du monde. Tournez à gauche (la seule direction vous pouvez prendre, à part en bas) et suivre le chemin de traverses au bord de la crête. Il faudra parfois faire quelques crochets, mais les pentes, clairières, et rangées d'arbres en valent la peine. Faites attention aux chemins à gauche qui vous mènent aux zones John Paul ou vous vous trouverez éventuellement à galérer dans une vallée.

La plupart de distributeurs et de testeurs ne s'aventureront pas aussi loin que Strawberry simplement à cause du temps qu'il faudra pour retourner à la "foire," mais quand vous trouvez LA paire parfaite, vous ne pourrez pas vous empêcher de prendre le télécabine Strawberry, de vous déchausser pour une petite ascension vers De Moisy Peak, de suivre la traverse qui vous mène au Middle Bowl Cirque et d'y aller. Vous aurez le choix entre des descentes faciles et des hucks fous sur des corniches qui vous jettent sur des chutes raides avant de s'ouvrir à des bowls délirants.

Plus de 1,000 hectares de terrain skiable avec plus d'un mètre de poudreuse qui tombe chaque année, deux télécabines dernier cri, un tram comme une cannette de soda, et six télésièges vous aideront à glisser jusqu'à ce que soyez prêt à vous poser dans un des fauteuils super douillets dans les salons des chalets massifs en pierre et en bois de la station.

Quand Earl Holding, propriétaire de la station Sun Valley dans l'Idaho, de Little America Hotels, et de Sinclair Oil, a acheté Wasache, une cache de poudreuse, falaises, et potentiel mesurant plus de 1,000 hectares, seuls les locaux savaient ce qu'il comptait en faire quand il a commencé à troquer les terrains les plus éloignés contre du terrain plus près de la base pour se constituer un droit impressionnant sur les événements alpins et Super G lors de Jeux Olympiques d'hiver 2002.

Snowbasin a pris sa part du marché des destinations de ski pendant les J.O., mais a été aussitôt oublié par les touristes, malgré les millions de dollars qui y ont été investis. Mais moins les gens y viennent en masse, mieux c'est pour tout le monde. Cette station peut offrir de la poudreuse vierge une semaine après une chute de neige. Même quand la neige n'est pas tombée depuis des semaines (comme était le cas lors des demos de 2009), il est toujours possible de trouver de la bonne neige sur les pistes alors qu'elle est dure comme du béton dans les autres stations.

A midi, quelques membres de notre équipe se dirigent vers les tables à coté des fenêtres au John Paul Lodge pour un des panoramas sur la neige et les pics le plus spectaculaires que vous trouverez dans un restaurant d'altitude à 2700 mètres. Personnellement, je préfère les pizzas et les woks à Earl's Lodge. De plus, ce dernier, en bas de la station, vous économisera du temps quand il faut retourner tester des skis.

A la fin d'une journée robuste à Snowbasin-que vous testiez des skis ou sortiez sur vos propres lattes-vous voudriez peut-être finir la journée par une bonne bière avec vos potes devant la cheminée au Cinnabar Lounge à Earl's. C'est un bar avec tout ce qu'il faut en choix de boisson et de la musique live le week-end. La nourriture et l'ambiance sont beaucoup meilleures qu'au Shooting Star Saloon à Huntsville, qui, lui, est sur-estimé, sale, et exigu avec un service lent.