12 questions et réponses à propos des pneus neige ou pneus hiver

Magazine Astuces et conseils 12 questions et réponses à propos des pneus neige ou pneus hiver

Givre localisé, neige fondante ou compacte, plaques de glace, en hiver les conditions de circulation évoluent sans cesse et votre conduite doit s’adapter, tout comme votre véhicule qu’il convient d’équiper au mieux pour vous permettre de rouler en toute sécurité. Pour rappel, l’hiver, le risque d’accident est multiplié par 5 sur routes mouillées et par 10 sur routes enneigées ou verglacées ! Et si à l’approche de l’hiver, vous hésitez encore à équiper votre véhicule de pneus neige, que vous trouvez trop chers, pas forcément utiles ou trop contraignants, trions ensemble le vrai du faux et découvrons les spécificités des pneus hiver à travers une série de questions et réponses.

 

1. Qu’est-ce qu’un pneu neige ou pneu hiver ?

Les pneus d’hiver, plus communément appelés “pneus neige“, diffèrent des pneus ordinaires, les “pneus été“, par leur profil spécifique ainsi que par la composition de la gomme, un mélange de caoutchouc qui les compose.

Le profil des pneus neige est plus souple et bien plus élastique à basse température que le pneu d’été. Ce profil est caractérisé par des lamelles spéciales qui agissent comme des arêtes mordantes dans la neige, des entailles de 8 à 10 mm de profondeur, pour assurer une meilleure accroche et de larges rainures pour faciliter l’évacuation de l’eau et de la neige fondue, savamment réparties sur la bande de roulement. Ces éléments constituent une sculpture directionnelle assurant ainsi adhérence et motricité indispensables sur les routes hivernales. Il est facile et rapide de reconnaitre un pneu hiver grâce au petit symbole présent sur leur flanc, trois sommets de montagne et un flocon de neige à l’intérieur.

 

2. Pourquoi équiper son véhicule de pneus hiver ?

Pour assurer une conduite en toute sécurité dans des conditions hivernales changeantes – routes verglacées, humides ou enneigées – et dès lors que la température est inférieure à 7 degrés Celsius, les pneus neige sont très fortement recommandés.

Les pneus neige sont en effet spécialement conçus pour s’adapter à ces conditions hivernales : le mélange de caoutchouc qui les compose est plus souple et reste suffisamment élastique et déformable même à basse température pour garantir l’adhérence et la transmission de puissance du véhicule à la route. Le profil de la bande de roulement du pneu hiver, avec ses nombreuses lamelles, contribue également à accroitre l’adhérence et la motricité du véhicule comparativement à un pneu été qui aura vite tendance à patiner dans le meilleur des cas ou à déraper –  le fameux tête à queue –  même à faible vitesse.

3. Existe-t-il différents types de pneus hiver?

Les pneus hiver se déclinent effectivement en plusieurs types. Outre le pneu neige « classique », on trouve également des pneus hiver hautes performances ou bien encore les pneus cloutés si bien qu’il est parfois difficile de s’y retrouver. Ces différentes gammes se sont développées pour répondre à des besoins spécifiques, en fonction du gabarit de votre véhicule, de sa puissance, du type de conditions à affronter. Il est ainsi aujourd’hui possible d’équiper son véhicule de pneumatiques hiver en parfaite adéquation avec ses besoins et contraintes.

Adapté à tous les véhicule de tourisme, mais également aux utilitaires et autres SUV, le pneu hiver classique se caractérise par un profil proposant de nombreuses lamelles qui favorisent un meilleur grip sur les chaussées glissantes, l’eau et la neige étant évacuées plus efficacement via ce « réseau » de lamelles. La gomme spéciale du pneu hiver lui permet de faire face sans difficulté aux aléas de la météo hivernale. Sa polyvalence vous permettra de rouler en alliant confort et sécurité renforcée durant tout l’hiver. Si vous est propriétaire d’un véhicule puissant, rapide ou sportif, il est également possible de s’orienter vers des pneumatiques dits « hautes performances ». Spécialement conçus par les manufacturiers, les pneus neige  « hautes performances » sont dotés d’un profil et d’une carcasse optimisés pour s’adapter à ce type de véhicules. Leur bande de roulement asymétrique associée à des pavés d’épaulement très rigides offrent une meilleure capacité de freinage à haute vitesse, y compris sur la neige. Enfin, notons qu’il existe deux autres types de pneus hiver, plus adaptés pour rouler dans les conditions les plus difficiles en hiver : il s’agit des pneus nordiques ou cloutés. Ces pneus sont généralement conseillés dans les zones géographiques très enneigées durant l’hiver. La bande de roulement ainsi que la sculpture spéciale de ces pneumatiques vous permettront de profiter d’une accroche mordante sur les routes enneigées.

 

4. Faut-il acheter 2 ou 4 pneus hiver ?

Pour faire des économies, certains automobilistes décident d’équiper leurs véhicules d’une seule paire de pneus hiver en pensant que cela suffira pour affronter la neige ou encore le verglas. C’est une erreur.  En effet, en hiver, pour rester en sécurité sur la route, se munir uniquement d’une paire de pneus hiver n’est pas suffisant. Pire, associer des pneus été et de pneus hiver peut créer un déséquilibre au niveau de l’adhérence de votre véhicule. Cette différence de comportement et de performances entre les trains avant et arrière entrainera de fréquents dérapages dans les virages ainsi que durant les phases de freinage.

 

5. Qu’en est-il pour les 4×4 ou les SUV ?

Les 4×4 ou SUV proposent généralement 2 et/ou 4 roues motrices. Ce système permet une meilleure traction notamment pour franchir plus aisément des obstacles. Cependant contrairement aux idées reçues, cela ne suffit pas pour assurer une conduite maîtrisée sur les routes enneigées ou verglacées.

Certes ce type de véhicule s’en sortira toujours un peu mieux que les autres véhicules pour gravir des pentes mais dès qu’il s’agit d’aborder une descende ou un virage en plein hiver, leurs poids les désavantagent. De plus, avec ces véhicules lourds, les distances de freinage peuvent se rallonger si l’adhérence des pneus n’est pas bonne. Notre conseil : Ne comptez pas sur vos 4 roues motrices pour être en sécurité cet hiver, optez plutôt pour des pneus hiver 4×4.

 

6. Faut-il monter ses pneus hiver sur des jantes spécifiques ?

Vous pouvez bien entendu monter vos pneus hiver sur vos jantes actuelles mais il peut se révéler bien plus pratique et à plus long terme économique d’avoir vos pneus hiver montés sur de nouvelles jantes. En effet, au changement de saison vous inter-changez simplement vos roues sans frais de montage.

 

7. Suis-je obligé, vis-à-vis de la loi française, de m’équiper de pneus hiver ?

Oui ! La loi Montagne II rentre en application le 1er novembre 2021. Elle se traduit par une nouvelle « règle » au code de la route stipulant l’obligation d’équiper son véhicule de pneus neige pour circuler en zone de montagne. 48 départements sont concernés.
Nous vous invitons à lire notre article : Les pneus neige, ce que dit la loi.

 

8. Pneus d’hiver et / ou chaînes à neige?

Les chaînes à neige peuvent s’avérer très utiles localement dans les zones alpines élevées, y compris pour les véhicules déjà équipés de pneus d’hiver et pour les véhicules à transmission intégrale. En effet, bien qu’adaptés aux conditions hivernales, les pneus neige sont surtout efficaces sur neige fraîche mais montrent leurs limites dès lors que la couche de neige est trop importante ou qu’elle recouvre une chaussée verglacée. Une bonne paire de chaîne permet donc souvent de se sortir d’un mauvais passage (ça se joue parfois à quelques mètres).

 

9. Quels sont les avantages des pneus d’hiver par rapport aux chaînes à neige?

Les chaînes à neige offrent de meilleures performances, elles s’agrippent littéralement à la route, mais elles ne peuvent être utilisées que jusqu’à une vitesse maximale de 50 km / h et leur montage nécessite de la pratique. Grâce aux importants moyens de déneigement mis en œuvre, aujourd’hui de très bons pneus d’hiver rendent exceptionnelle l’utilisation de chaînes à neige.

 

10. Quand l’utilisation de pneus d’hiver est-elle utile ?

Si la règle de Toussaint à Pâques est la simple à retenir, ce sont véritablement les conditions météorologiques qui doivent dicter votre décision de monter vos pneus neige. Dès lors que la température extérieure passe sous la barre des 7°C, les pneus d’hiver sont le meilleur choix dans toutes les conditions, même si les routes ne sont pas encore enneigées.

11. Puis-je laisser mes pneus hiver en été ?

Tous les pneus sont homologués selon certaines règlementations qui garantissent la sécurité minimale d’usage de ceux-ci peu importe la saison. Il est toutefois recommandé de choisir un pneu adapté à chaque saison. La différence de freinage en été avec un pneu été est beaucoup plus courte qu’avec un pneu hiver. La résistence au roulement d’un pneu hiver est plus importante ce qui entraîne une consommation de carburant plus conséquente.

12. Comment choisir mes pneus hiver d’occasion ?

Il est important de bien faire attention à respecter certaines règles lors de l’achat de pneus hiver d’occasion. Le pneu doit être conforme à la législation et aux équipements préconisés par le constructeur du véhicule. Utilisez des pneus de même type et de même usure sur un même essieu. D’après le code de la route, la différence d’usure ne peut dépasser les 5 mm.

Autre point important, le montage des pneus les moins usés est à l’arrière. N’oubliez pas de contrôler l’âge de vos pneus, après 5 ans d’utlisation, il vaut mieux les faire vérifier par un professionnel.

Préjugés et malentendus à propos des pneus d’hiver

Les pneus d’hiver sont plus bruyants et moins confortables que les pneus d’été

Au moment de l’achat de vos pneus hiver, prenez le temps de jeter un œil sur les informations mentionnées sur leur étiquette et plus particulièrement sur leur impact sonore. À l’usage, vous vous rendrez compte que les pneus hiver sont souvent plus silencieux que les pneus été car leur bande de roulement est composée d’un mélange plus doux et souple.

Les pneus toutes saisons et tous temps sont aussi performants que les pneus d’hiver

Dans le cas de conditions météorologiques hivernales changeantes, les pneus d’hiver sont supérieurs aux pneus toutes saisons à tous égards. Plus les conditions sont froides et hivernales, plus les différences perceptibles sont grandes.

Les vieux pneus d’hiver peuvent être laissés en été

En fin d’hiver, plutôt que de rechausser un train de pneus été neuf, la tentation est souvent grande d’achever ses pneus hiver durant la saison estivale. Pourtant les pneus d’hiver présentent une usure plus élevée et plus rapide en été et ils offrent des distances de freinage plus élevées sur le sec et l’eau (comparativement à un pneu été). En outre, le comportement de conduite est plus incertain puisque les pneus neige ont été spécifiquement développés pour des températures froides.

Les pneus d’hiver sont reconnaissables à l’abréviation « M + S »

Le symbole M + S n’est pas légalement protégé et peut-être utilisé par n’importe quel fabricant de pneus. Dans la sélection des pneus d’hiver, il est donc important de faire attention au symbole alpin avec trois sommets et des flocons de neige. Seuls les pneus portant ce symbole répondent aux exigences légales minimales d’un pneu hiver.

Lire plus :

Accès et stationnement aux 2 Alpes 

Vacances : le camping-car au pied des pistes de ski 

Facilités d’accès et de stationnement aux Menuires 

Partager:
Copyright © 1995-2021  Mountain News Corporation.  All rights reserved.