De plus en plus de séniors s'interessent à la pratique du ski. Mais après plusieurs années d’interruption, un certain nombre de questions trottent dans la tête de la plupart des candidats au retour sur les pistes. Nous avons dressé un petit bilan des attitudes et précautions à observer afin de rechausser les skis en toute confiance et se faire plaisir comme avant. Suivez le guide…

 

Regain d'intérêt des séniors pour le ski


En 2017 une étude de fréquentation des stations de ski, par tranches d’âge, faisait état d’une augmentation significative de la présence des personnes âgées de 50 à 59 ans et de plus de 60 ans sur les domaines skiables (étude Atout France). Depuis une dizaine d'années déjà, les seniors retournent en effet plus volontiers sur les pistes de ski. Il suffirt d'ailleurs d'observer quelques instants les files d'attente au pied des remontées mécanique pour s'en rendre compte : les retraités sont bel et bien au rendez-vous sur les pistes. Il n’est pourtant pas toujours évident de retourner skier quand on est senior, certaines réticences se font sentir et peuvent freiner l’envie de rechausser. Voyons tout cela de plus près…

 

Quelles sont les principales réticences des seniors à rechausser les skis ? Analyse et conseils


Le scenario est classique. La neige est là, les enfants et les petits enfants se préparent et partent pour la montagne et vous songez à en faire autant. A une époque vous étiez bon skieur ou skieuse et puis petit à petit par manque de temps (ou parfois d'argent), ou pour des raisons de pépins de santé, vous avez laissé tomber le ski. Depuis, dix, quinze ou vingt ans ont passé et vous avez désormais le temps, moins de charges financières et donc plus de moyens à consacrer au ski et vous rêvez de rechausser. Mais vous hésitez...

D'abord, lorsque vous aller fouiller dans le garage vous dépoussiérez un équipement sérieusement démodé : les skis et les chaussures sont vieux, totalement obsolètes pour ne pas dire inutilisables. Il est aussi plus que probable que vos vêtements de ski ne soient pas seulement "has been" mais également victimes des années et donc hors service...

Il est alors indispensable de tout recommencer à zéro ou presque, au moins pour les vêtements. Une astuce pour acheter malin : partez visiter les grandes stations de ski à la fin de saison, vous y trouverez de bonnes affaires ! Les sites les plus haut de gamme regorgent de magasins de sport qui liquident leurs stocks à coup de démarques importantes afin de s’approvisionner de nouveaux modèles en vue de la prochaine saison de ski. Concernant les skis et les chaussures, mieux vaut louer dans un premier temps pour redécouvrir les sensations de la glisse et trouver les modèles qui vous correspondent parfaitement.

Par ailleurs, de nombreux seniors hésitent à rechausser par peur de tomber et de se casser quelque chose. Il est communément reconnu que le ski de fond et les promenades en raquettes sont des activités plus douces que le ski alpin, bien souvent conseillées aux seniors. Ces loisirs d’endurance permettent également de faire travailler le cœur et le souffle. Nous avons interrogé Guy Bellier, chirurgien orthopédique à Paris. Il précise : "Le ski alpin n'est pas proscrit aux seniors mais il est préférable d’avoir une certaine expérience préalable de cette activité sportive. Débuter le ski alpin à partir de 60-65 ans est déconseillé, par contre s’y remettre après quelques années de trêve ne présente aucun risque majeur, si tant est que l’on respecte quelques consignes. Les personnes souffrant d'arthrose par exemple peuvent bénéficier d'une genouillère d’appui (Ski-Mojo…). Ceux qui ont peur de réveiller leurs rhumatismes peuvent prendre des antidouleurs ou anti-inflammatoires pendant le séjour", indique encore le chirurgien.

En outre, il est recommandé aux seniors désirant s'adonner aux plaisirs du ski de piste de pratiquer tout au long de l'année une activité physique régulière telle que la marche, la randonnée ou encore le vélo, la natation ou le golf.

 

Le choix de la période est primordial pour un retour au ski en toute tranquillité


Une fois la décision prise, il faut choisir sa période. Deux choix s’offrent généralement à vous. Partir en période de vacances scolaires : l’occasion d'accompagner les membres de votre famille et de se remettre sur les planches aux côtés des petits-enfants faisant leurs premières traces… Un bon moment familial qui tend à se développer en station comme nous la confié la station d’Avoriaz. "Nous avons effectivement constaté une augmentation de la fréquentation des seniors ces dernières années. De plus en plus de familles composées de plusieurs générations se rendent aux sports d’hiver : enfants, parents, grands-parents. C'est d'ailleurs dans le cadre de cette évolution que Pierre et Vacances a construit une série d'appartements 'tribus' : des logements communicants qui permettent aux familles de plusieurs générations de partager des moments conviviaux tout en gardant leur intimité."

Autre choix si vous ne prévoyez pas de skier en famille : partir hors période de vacances scolaires. Alors à vous la tranquillité sur les pistes, les prix réduits, la pleine disponibilité des moniteurs de ski et les moments de détente en terrasse d’altitude, sans le brouhaha des vacances.

Alors ? Emballez par un retour sur les pistes de ski ? A vous de jouer !