Méribel, terrain de jeu de nombreux champions

Méribel a toujours suscité des vocations de champions !
Georges Mauduit qui fut Champion du Monde en 1966 est le plus fameux d’entre eux. Une piste porte même son nom “La Mauduit” !
En Snowboard, la pétillante Julie Pomagalski championne du Monde en boardercross et vainqueur en Coupe du Monde a aussi fait naître des vocations.
La jeune génération est là, la relève assurée !

Les frères Lau, Phil, Chris et Sven, le télémark dans la peau.
On ne peut commencer à parler des champions sans évoquer les frères Lau, une fratrie de 3 gaillards Phil, Chris et Sven.
Phil a gagné la Coupe du Monde en sprint et au général en 2011 ainsi qu'en 2012, survolant la compétition et faisant preuve d’une maîtrise totale de son art.
Chris lui a terminé 3ème du classement de la Coupe du Monde en Sprint en 2011.
Quant à Sven, le plus discret, il est vainqueur de la Coupe du monde en Géant et médaillé de Bronze aux mondiaux.
A eux trois, ils trustent les meilleures places mondiales et sont les dignes ambassadeurs de cette discipline encore trop souvent méconnue et pourtant si physique, si complète et si gracieuse.

Jérémy Prévost, le Freeride pour mode de vie.
Ce petit gars là de 21 ans, mérite qu’on s’arrête sur son parcours. Il a réussi l’incroyable exploit de terminer 3ème mondial en ski Freeride en 2011. Un sacre reçu à Verbier en Suisse lors de la dernière étape du Freeride World Tour où il termine deuxième de la compétition et après une victoire aux Etats-Unis à Kirkwood.
Après quelques années à la FIS , il décide de se lancer dans le freeride, une décision qui semble lui réussir. En attendant les prochaines compétitions, Jérémy poursuit ses études et son entraînement.

Sacha Théocharis n’aime que les bosses.
Sacha est sur les skis depuis l’âge de 5 ans. Il intègre vite la section freestyle du Ski Club de Méribel, avant de rejoindre l’équipe de France en groupe Junior freestyle/ Coupe d’Europe. Il est monté sur de nombreux podiums cet hiver en Coupe d’Europe, montrant sa parfaite maîtrise technique doublée d’un excellent contrôle lors de ses sauts. Souhaitons-lui un avenir aussi prometteur que son ainé Guilbault Colas.



<< Préc. (Méribel côté ski)                          Suiv. (Méribel à l'horizon 2015) >>