En vue des JO de Sotchi, l’Equipe de France de ski cross se dote de tenues high-tech que nous vous proposons de découvrir aujourd'hui...

 

Une tenue signée Degré7 et le bureau de style Jonathan & Fletcher


Pour concevoir la meilleure combinaison design/matière/coupe pour les J.O., Degré7, partenaire équipementier de l'Equipe de France de ski cross depuis trois ans, a fait appel au bureau de style et de développement Jonathan & Fletcher (Annecy), spécialisé dans les produits textiles techniques. Degré7 a signé le design de la tenue, le bureau de style annécien a travaillé une matière high-tech sur une coupe sur-mesure adaptée à la morphologie de chaque athlète.

Georges Pessey de Jonathan & Fletcher nous explique :
« Nous avons un objectif de glisse optimale qui tient compte de la morphologie du skieur et de la réglementation FIS. L'idée est de réduire toutes les surfaces qui peuvent freiner. Nous avons opté pour un tissu bistrech qui amène du confort et de l'aisance. La matière se compose de trois couches avec une membrane qui assure zéro litre de pénétration dans l'air (glisse). Une autre couche apporte du confort thermique. Tous les athlètes de l'Equipe de France de ski cross sont venus dans nos ateliers pour que l'on adapte le vêtement standard à leur morphologie ».

 

Les contraintes d'une tenue de compétition de ski cross


Le ski cross mobilise l'ensemble des muscles et des articulations du corps le temps d'un run qui dure de 55 à 70 secondes. Une sollicitation intense et sans appel.

Ces contraintes particulières imposent que la tenue de compétition réponde aux critères suivants :
- élasticité dans tous les sens pour épouser la forme du corps et pour suivre avec précision les mouvements du corps,
- chaleur et sécurité pour préserver l'athlète du froid et de l'humidité et assurer sa sécurité
- imperméabilité au vent pour n'offrir aucune résistance à l'air et garantir l'aérodynamisme de la tenue,
- confort avec des matières qui apportent respirabilité et chaleur.

 

Matière High-Tech issue du ski de descente


Chaque ensemble est réalisé sur mesure dans un tissu performant qui assure une parfaite pénétration dans l’air. Objectif : garantir glisse et aérodynamisme. Cette coupe, quasi sans découpes, utilise une matière élastique dans tous les sens pour une parfaite liberté de mouvement. En même temps elle se replace rapidement pour limiter au maximum les prises d’air.

 

Un design tricolore fort visuellement


Raphaël Jacquemond, designer chez Degré7, a dessiné la tenue dédiée à l’équipe de France de ski cross. «  Le drapeau tricolore est clairement revendiqué sur cette tenue de compétition qui se compose d’une veste et d’une combinaison sans manches. Des lignes effilées bleu, blanc, rouge dessinent une silhouette combattive, conquérante, en mouvement permanent. Le mot « France » s’affiche en haut du dos. Tous les éléments de design graphiques sont imprimés par une technique de sublimation ».

 

Les réactions des athlètes de l'Equipe de France de ski cross par rapport à cette nouvelle tenue


Marion Josserand
« C’est important d’avoir une tenue sur-mesure pour le confort car nous pratiquons une discipline dans laquelle nous sommes tout le temps en mouvement. Cette caractéristique permet à l’équipement d’épouser parfaitement notre morphologie afin d’être le plus aérodynamique possible ».

Ophélie David
« Dans notre discipline, la glisse, autrement dit la pénétration dans l’air, est primordiale. Cette tenue de course est vraiment bien adaptée a toutes les morphologies. Elle est confortable et chaude".

Alizée Baron, 14ème mondiale, 21 ans. S’entraîne à Albertville. Originaire d’Orcières.
« L’ensemble est de grande qualité. Il est vraiment efficace au niveau aérodynamisme car il ne laisse pas passer l’air. Il offre aussi une grande souplesse, c’est important pour assurer amorti dans les bosses et efficacité dans les virages. En plus elle est belle, brillante. Elle met bien en valeur notre drapeau tricolore avec ses traits qui restent discrets. J’aime le coq qui représente bien l’engagement et la bagarre dans notre discipline ».

Jean-Frédéric Chappuis, 24 ans, Val Thorens, 4ème mondial
« Cette nouvelle tenue est aboutie et très performante. La combinaison d’une coupe parfaitement ajustée à notre morphologie et d’une matière high-tech nous permet de gagner entre deux et trois dixièmes sur les parties plates des épreuves où on est en recherche constante de vitesse. Cette tenue est vraiment imperméable au vent ce qui constitue un atout pour la vitesse »