Aujourd’hui, direction la Haute-Savoie pour faire plus ample connaissance avec le domaine du Grand Massif. Entre Genève et Chamonix, ce domaine d’envergure est composé de cinq stations complémentaires reliées “skis aux pieds“ : Flaine, les Carroz, Samoëns, Morillon et Sixt Fer à Cheval. Le champion olympique de descente en 2006 à Turin, Antoine Dénériaz, a accepté de jouer le rôle de guide l’espace d’un moment. Originaire de Morillon, il nous livre sa vision du Grand Massif et ses meilleurs spots.

 

LE GRAND MASSIF CÔTÉ PISTES


« La signature du domaine du Grand Massif est d’avoir une bonne quantité de pistes accessibles et très diversifiées. Le matin pour commencer la journée en douceur en partant de Morillon, il y a la piste verte “Marvel“, accessible à tous les niveaux. Avec ses 5 km, elle est parfaite pour s’échauffer et son cheminement est original, au cœur d’une forêt de sapins centenaires. Toujours sur Morillon et pour évoluer tranquillement en matinée, j’aime aussi le secteur du télésiège “Biollaires“ avec plusieurs pistes rouges et bleues très bien damées et très larges. Depuis la station, on y accède via le télésiège “Sairon“.

Ensuite, quand on part un peu plus loin sur le domaine du Grand Massif et que l’on veut se faire plaisir, on peut accéder via le télésiège “Lanche“ au sommet de la Tête des Saix à 2118 m d’altitude. C’est là où se rejoignent les pistes des domaines des Carroz, Morillon et Samoëns. Quand on descend du côté de Samoëns, il y a de très belles pistes rouges et une piste noire baptisée “Aigle Noir“. Cette dernière est parfaite pour envoyer, avec de la pente et des bosses. Ceux qui ont un bagage technique et qui souhaitent évoluer sur une piste engagée peuvent y aller.

Si vous cherchez une piste atypique et incontournable à la fois, direction la célèbre piste bleue des “Cascades“, la plus longue du Grand Massif, qui déroule son tracé magique sur 14 km. Elle part du sommet de Flaine et rejoint Sixt Fer à Cheval, accueille volontiers les skieurs novices, et passe en plein coeur de la réserve naturelle du Haut-Giffre. C’est la piste nature par excellence sur laquelle il n’y a aucune remontée mécanique. Soyez attentifs, on y croise régulièrement des chamois et animaux sauvages ! Pour les enfants, un passage s’impose par l’espace ludique à Flaine baptisé “Ze Forest“ sur la piste rouge “Diable“ qui propose slalom, banked, whoops ainsi qu’un tracé inédit en forêt. D’ailleurs, cet espace ludique n’est pas le seul, le domaine en regorge ! Pour découvrir le Grand Massif en vous amusant avec vos enfants, essayez de trouver “Les Tootizz“ qui s’y cachent à certains endroits. Ces petits personnages sont les cinq gardiens du domaine pour les cinq stations ! »

 

LE GRAND MASSIF CÔTÉ "COULISSES" (POINTS DE VUE ET SPOTS HORS-PISTE)


« Le domaine du Grand Massif est entouré de paysages grandioses, en étant notamment face au Mont-Blanc et avec un panorama à couper le souffle sur l’ensemble des chaînes alpines environnantes, mais il y a trois endroits qui sortent du lot d’où la vue est exceptionnelle. Le premier est au sommet de la “Tête des Saix“ à 2118 m d’altitude, le second au sommet des “Grands Vans“ à 2204 m d’altitude accessible via le télésiège éponyme depuis Flaine et le troisième, au sommet des “Grandes Platières“ à 2480 m accessible depuis Flaine via la télécabine du même nom. Depuis ces endroits, la vue sur le Mont Blanc est imprenable. Accessible à tous, le “DMC des Grandes Platières“ offre un accès direct au grand spectacle des cimes... De l’Aiguille Verte aux Aiguilles de Chamonix, l’ensemble du massif du Mont Blanc, se dévoile en panoramique. Depuis le sommet de la “Tête des Saix“, un panorama 360° s’ouvre devant vos yeux, c’est celui que je préfère avec une vue dominante sur les villages, les vallées de l’Arve et du Giffre, le Môle, le Pic du Marcelly, les 4 Têtes, la Pointe d’Areu...

Côté hors-pistes, je ne suis pas un freerider de folie ! Avant tout, il faut savoir que le Grand Massif à l’avantage de bénéficier d’un excellent enneigement, abondant et régulier tout au long de la saison. De plus, la qualité de neige est au rendez-vous car 80% des pentes sont exposées au nord. Il y a un secteur que j’adore car c’est un itinéraire hors-piste sécurisé et c’est un endroit très sympa. Il s’agit de la “Combe de Gers“ qui est un terrain de jeu incontournable accessible par Flaine. Elle se situe non loin du départ de la piste des “Cascades“. C’est une combe desservie par le téléski “Gers“ avec 800 m de dénivelé et une orientation nord. Mais, pour y goûter, il faut être bon skieur avant tout. J’aime aussi particulièrement le domaine de Vernant qui est somptueux, c’est une combe qui se situe entre les domaines de Morillon, Samoëns et les Carroz qui permet de basculer sur Flaine. Ce spot est très sympa niveau ski et avec une très belle vue, ce qui ne gâche rien ! Si vous n’avez pas le niveau pour évoluer sur ces spots, le Grand Massif à l’avantage de bénéficier de beaucoup de pistes en forêts très accessibles. Cela permet de s’amuser entres les sapins en poudreuse sans prendre de risques ».

 

LE GRAND MASSIF POUR MANGER OU BOIRE UN VERRE


« Quand je pars du côté de Morillon, j’aime bien aller prendre mon café matinal à “La Cashta“. C’est à côté de l’école de ski et c’est un endroit où les gens qui travaillent dans la station et les moniteurs viennent.

Pour manger sur les pistes le midi, je conseille “L’Igloo“ à Morillon avec sa cuisine traditionnelle et ses spécialités savoyarde. Sur Samoëns, j’aime beaucoup “La Luge à Téran“, un chalet authentique au coeur du domaine skiable avec un accueil chaleureux. Toujours à Samoëns, je conseille le “Lou Caboëns“ également dans un cadre neuf et épuré. La cuisine y est généreuse, variée et "honnête", le tout avec une vue panoramique sur la Vallée du Giffre. Le restaurant se situe en contrebas de l'arrivée du Grand Massif Express. En bas de la “Combe de Gers“, il y a un endroit très sympa, le restaurant “Le chalet de Gers“. On y mange très bien et on en sort rassasié. L’été, ils font eux-mêmes leur fromage.

Pour l’après-ski, le “White Pub“ à Flaine est parfait, situé dans la galerie marchande. C’est un grand bar festif qui baigne dans une bonne ambiance musicale, des cocktails géants y sont proposés, mais aussi une trentaine de bières différentes ! Sinon, il y a le “Carpe Diem“ aux Carroz. C’est un pub avec une ambiance chaleureuse très prisé par les touristes. On peut y faire un billard, des fléchettes ou un karaoké. Il y a aussi des artistes ou DJ qui viennent souvent jouer.

Pour manger le soir, je vous conseille à Samoëns “La Table de Fifine“, c’est une auberge de montagne en plein centre du village. Aux Carroz, il y a “Les Servages d’Armelle“, vraiment très bon. À Flaine, direction “Le Michet“ aux pieds des pistes. Ce restaurant propose une cuisine traditionnelle raffinée et inventive dans une bergerie authentique de plus de 100 ans ! D’ailleurs, c’est l’un des premiers chalets d’alpage qui était là avant même que la station existe ».