Choisir sa prochaine destination de ski, c’est bien sûr choisir (dans la mesure du possible) un domaine skiable qui correspond à ses attentes, un hébergement dans lequel on se sentira « comme à la maison » mais c’est aussi parfois choisir une destination facile d’accès (surtout si l’on veut s’éviter les galères sur la route).

 

En voiture, en train ou en avion, tous les chemins mènent aux Menuires…


Il suffit de localiser la station des Menuires sur une carte pour se rendre compte qu’elle est située non loin d’importants axes routiers et ferroviaires. Certes, l’autoroute et le TGV ne vous conduiront pas directement jusqu’aux pieds des pistes mais jusqu’à Moûtiers votre trajet est direct et tout tracé.

Une fois à Moûtiers, ne restent que 27 kilomètres à parcourir sur une route sans difficultés majeures (pas de col à franchir, pas de rampe présentant une déclivité infranchissable au moindre flocon de neige…). En bref, l’accès aux Menuires, que ce soit en voiture ou en train, se fait généralement sans encombre ! Attention toutefois à prévoir vos équipements spéciaux, on est tout de même en montagne et à 1850 mètres, en Savoie, quand il neige, on ne se déplace pas en pneus slick…

Pour résumer donc, 3 options s’offrent à vous pour rejoindre la station des Menuires :

➽ Par la route : Empruntez successivement l’Autoroute A430 jusqu’à Albertville, puis la 2×2 voies en direction de Moutiers et enfin la D117 sur 27km jusqu’aux Menuires.

➽ En train : Le TGV, l'Eurostar (depuis Londres) ainsi que le Thalys (depuis la Belgique et les Pays-Bas) vous achemineront jusqu'à la gare de Moûtiers/Salins/Brides Les Bains.
De là, emprunter une navette (bus), un taxi ou bien encore une voiture de location pour parcourir les 27 kilomètres de monté jusqu’à la station.

➽ En avion : 2 aéroports internationaux (Genève à 143 km et Lyon St Exupéry à 183 km) vous permettent de vous rapprocher à moins de 2 heures de routes des Menuires.
Une fois arrivé à l’aéroport, plusieurs alternatives de transferts vers les Menuires s'offrent à vous : le transfert en autocar, la location de voiture, le taxi ou bien encore le train.

 

Quid du stationnement et des facilités de déplacement aux Ménuires ?


Après l'accès, penchons-nous sur les facilités de stationnement et de déplacement...
Pour stationner votre véhicule, vous aurez le choix entre
➽ deux parkings couverts payants (la Croisette et les Bruyères). Comptez alors 7€ la journée ou 50 € la semaine.
➽ des parkings extérieurs payants à La Croisette pour le stationnement à la journée (1 euro l'heure, 2 euros les 2 heures et 2 euros l'heure supplémentaire).
➽ Des parkings extérieurs gratuits dans tous les quartiers de la station.
Vous l'aurez compris, côté stationnement, les parkings ne manquent pas et même si les places les plus proches des pistes sont bien vite occupées dès les premières heures de la journée, il suffit généralement de s’éloigner un peu pour trouver une place libre.
 

Nos petits conseils futés :
- Si vous avez la possibilité de louer votre logement en décalé (du dimanche au dimanche par exemple ou mieux encore du vendredi au vendredi), n’hésitez pas ! Vous passerez moins de temps sur les routes et vous trouverez sans doute plus facilement une place de stationnement à proximité de votre résidence/chalet.
- En cas de très forte affluence, vous pouvez aussi opter pour l’option Saint Martin de Belleville. Il vous suffira ensuite d’emprunter la télécabine pour rejoindre le domaine skiable…
Notons également la présente d’une aire d’accueil et de stationnement pour les camping-cars, ce qui n’est pas si fréquent dans les grandes stations.


Concernant les déplacements au sein de la station et entre ses différents quartiers (La Croisette, Reberty 1850 et 2000, Hameau des Airelles, les Fontanettes, les Bruyères...), des navettes inter quartiers circulent gratuitement et de façon régulière en journée comme en soirée. De quoi faciliter grandement vos trajets entre les différents équipements/infrastructures proposés par la station et parfois situés dans un quartier différent de celui dans lequel vous logez...
 

Notre petit conseil futé :
- Notez enfin qu’en journée, plusieurs remontées mécaniques (télésièges, ascenseurs) permettent également de passer d’un quartier à un autre en toute simplicité et sans avoir à déchausser les skis dans la plupart des cas. Rien ne vous empêche donc de terminer votre journée de ski à l’autre bout de la station. Le retour se fera tranquillement en empruntant un ou deux télésièges…