L'édition 2018 du Tour de France (qui s'élencera de Noirmoutier le 7 juillet prochain) compte pas moins de 11 étapes de montagnes durant lesquelles le peloton traversera ou fera étape dans plusieurs stations de ski. Voyons ensemble quelles stations seront à la une durant ce Tour de France 2018...


 

Tour de France 2018 : Les Alpes juste après la plaine...


Comme à l'accoutumée, la première partie du Tour fera la part belle aux équipes de sprinters puisque, mis à part le prologue de départ, les premières étapes se disputeront sur un terrain aussi plat qu'une assiette à dessert... Il faudra donc patienter jusqu'au mardi 17 juillet et la 10ème étape de ce Tour de France 2018 pour voir les coureurs s'attaquer aux premiers cols des Alpes.

10ème étape : Annecy / Le Grand Bornand (17 juillet)
Le 17 juillet, pour la 10e étape, le départ sera donné d'Annecy, direction Le Grand Bornand avec, au passage, l'une des principales attraction de ce Tour de France 2018 : la montée au plateau des Glières, et sa fin d'ascension sur un chemin de terre... Au menu du jour : le Col de la Croix Fry, de Romme, le Col de la Colombière et la montée du Plateau des Glières.

Au cours de cette étape, les coureurs traverseront succesivement les stations de Saint Jean de Sixt et du Reposoir avant d'arriver au Grand Bornand.


11ème étape : Albertville / La Rosière (18 juillet)
Le mercredi 18 juillet, le départ du Tour sera donné d'Albertville et l'arrivée est programmée à la station de la Rosière, en Savoie, au-dessus de Bourg-Saint-Maurice. Au menu du jour : la montée de Bisanne, le Col du Pré, le Cormet de Roseland et enfin la montée finale vers la Rosière.

Notons que durant cette étape, les coureurs passeront succésivement à proximité des Saisies et d'Arêches Beaufort


12ème étape : Bourg Saint Maurice / L'Alpe d'Huez (20 juillet)
La dernière étape de montagne dans les Alpes s'élancera de Bourg-Saint-Maurice avec un programme dantesque : col de la Madeleine, celui de la Croix de Fer escaladé par son versant savoyard, entrée en Isère dans la descente, pour terminer cette étape à l'Alpe d'Huez.

 

Tour de France 2018 : Les Pyrénées en plat de résistance


Pour cette édition 2018 du Tour du France, le peloton arpentera les routes des Pyrénées durant 5 jours consécutifs. Au programme, des cols mythiques tels le col d'Aspin ou bien encore le col du Tourmalet quelques heures seulement avant l'arrivée sur les Champs Elysés à Paris...

16ème étape : Carcassonne / Bagnères de Luchon (24 juillet)
Parti de Carcassonne, le peloton s'attaquera à la montagne en fin d'étape, avec le Col de Portet-d'Aspet. Puis viendront le Col de Menté, et celui du Portillon, avant une arrivée à Bagnères-de-Luchon, qui accueillera lors de cette 16e étape le Tour pour la 55e fois (déjà 30 départs et 24 arrivées).


17ème étape : Bagnères de Luchon / Saint Lary (25 juillet)
Avec ses 65 kilomètres, c'est la plus petite étape depuis bien longtemps. Petite mais costaude : le peloton s'offrira la montée de Peyragudes, le Col de Val Louron-Azet, et le Col de Portet. De ce dernier, Christian Prudhomme, le patron du Tour, dit qu'il a tout d'un "nouveau Tourmalet" : 2215 mètres (100 mètres au-dessus du Tourmalet), 16 km d'ascension, "des paysages magnifiques"...


19ème étape : Lourdes / Laruns (27 juillet)
Un joli triptyque de cols mythiques pour cette 19ème étape entre Lourdes et Laruns : le Col d'Aspin, celui du Tourmalet (56e passage), et le Col d'Aubisque. Avant d'y arriver, les coureurs passeront également par le Col des Bordières.

 

 

Les stations de ski en lice pour recevoir le Tour de France lors des prochaines éditions


Même si la présentation officielle du parcours du Tour de France 2019 n'est prévue que pour la mi octobre 2018, on sait d'ores et déjà que plusieurs stations de ski sont candidates pour une arrivée du Tour de France à l’horizon 2019–2021.

La station d’Orcières Merlette 1850 en fait partie car Orcières et le Tour, c’était une histoire d’amour débutée dans les années 70–80. La station du Champsaur a été ville-étape en 1971, pour la première fois. S’était imposée à l’époque, le mythique coureur espagnol Luis Ocana face à Eddy Merckx. La station d’Orcières 1850 a également accueilli le Tour de France en 1972, 1982 et 1989, avec même un contre-la-montre qui partait de Romette.

Autres noms de stations régulièrement citées comme potentielles villes étapes: Risoul, Montgenèvre/Sestrière,  Valmorel, La Planche des Belles Filles ou bien encore Luz Ardiden...