Du 19 au 23 décembre 2017, la station de Font-Romeu Pyrénées 2000 accueillera la 3e manche de Coupe du Monde de ski slopestyle, et unique étape française du circuit international. À quelques semaines des Jeux Olympiques, plus de 100 riders venus des 4 coins de la planète s’affronteront à Font-Romeu, pour l’une des dernières chances de qualifications aux JO.

 

FONT-ROMEU PRÊTE À RECEVOIR SON ÉPREUVE DE COUPE DU MONDE


Du 19 au 23 décembre, Font-Romeu Pyrénées 2000 prendra des airs de capitale du ski freestyle !

Pour accueillir cette compétition internationale, 3e manche du circuit de Coupe de Monde FIS (Fédération Internationale de ski), la station pyrénéenne mettra les petits plats dans les grands. Dès le 9 décembre, les meilleurs shapers français et le personnel de la station de Font-Romeu commenceront le travail sur le snowpark de la Calme, situé entre 2000 et 2150m d’altitude. Ils travailleront sans relâche pour proposer un parcours de slopestyle XXL, qui sera composé des 3 tables (sauts) de 20 à 25 m et 2 rails. Les conditions de glisse devraient être optimales, grâce aux belles chutes de neige de novembre et à un système très dense de neige de culture (le plus grand de France).

 

LE PROGRAMME DE CETTE MANCHE DE COUPE DU MONDE A FONT-ROMEU PYRENNES 2000


- Mardi 19 et mercredi 20 décembre : Entraînements Hommes et Dames
- Jeudi 21 décembre : Qualifications Hommes
- Vendredi 22 décembre : Qualifications Dames
- Samedi 23 décembre : Finales Homme et Dames. Remise de prix (15h)
 
- Lieu : Snowpark de la Calme
 
- Ouvert à tous.
Du 21 au 23 décembre, le grand public pourra profiter du village d’animation en bas du site de compétition : retransmission sur écran géant, stands de jeu (borne à selfie, jeu Battle Archery).
Accès gratuit par les pistes ou à pieds (via la télécabine du centre-ville de Font-Romeu jusqu’aux Airelles puis accès gratuit en navette jusqu’à la Calme ou départ direct des Airelles en navette)

 

DES RIDERS PARMI LES MEILLEURS MONDIAUX


À moins de 100 jours des Jeux Olympiques, les meilleurs skieurs et skieuses de slopestyle se retrouveront à Font-Romeu. 105 riders de 23 pays sont attendus. Focus sur les meilleures nations de ski freestyle et leurs meilleurs riders.
 
France :
Chez les français, on suivra incontestablement Tess Ledeux, la petite prodige française. À 16 seulement, elle remporte tout sur son passage : Championne du Monde de slopestyle 2017, double médaillée d’argent en slopestyle aux X Games Aspen et Norvège en 2017… Tess Ledeux est l’une des meilleures chances françaises aux JO de Pyeongchang. Elle connait bien l’épreuve de Font-Romeu… puisqu’elle l’a tout simplement gagnée la saison dernière !
Mais aussi Coline Ballet-Baz, 3e du classement général de la Coupe du Monde de slopestyle 2017 et vainqueur du Big Air de Milan mi-novembre et Lou Barin, 17 ans et sacrée Championne de France de slopestyle à Font-Romeu en 2017, médaillée d’argent des Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2016.
 
Chez les hommes, on retrouvera notamment Antoine Adelisse, 5e des mondiaux de slopestyle la saison dernière, Champion de France 2017 ; Benoît Buratti, vice-champion de France 2017. Les locaux de l’étape, Vincent Maharavo, 3e aux Championnats de France 2017 et Loïc Doval auront à cœur de bien faire, chez eux à Font-Romeu. Ils pourront compter sur un public gonflé à bloc et très fier de voir deux jeunes pousses de la station au plus haut niveau !
 
Suède :
Elle sera la plus jeune de la compétition et vient de remporter la Coupe du Monde de slopestyle de Stubai en Autriche : la suédoise Jennie-Lee Burmansson. Vice-championne du monde junior de slopestyle, Jennie-Lee a fêté ses 15 ans en juillet dernier et est depuis autorisée à s’aligner en Coupe du Monde. Et elle démarre très fort, avec déjà 2 podiums sur 2 compétitions : 3e à la Coupe du Monde de slopestyle de Cardrona (Nouvelle-Zélande) en août et cette victoire en Autriche fin novembre ! Deux beaux résultats qui la place en tête du classement provisoire de la Coupe du Monde de slopestyle. À Font-Romeu, elle sera accompagnée de la vice-championne du Monde Emma Dahlstrom, qui cherchera à marquer des points après sa belle saison en slopestyle et en big air, et d’Oscar Wester, 7e en Autriche.
 
Norvège :
Le norvégien Oystein Braaten, 22 ans, sera un concurrent de choix. Ce n’est pas pour rien qu’il a remporté, deux saisons de suite, le titre de Champion AFP en slopestyle (2016 et 2017), et qu’il est déjà double médaillé d’Or aux X Games Aspen et Norvège en 2017…. Fin novembre, il signait une belle première place sur l’étape de Coupe du Monde de Stubai. Il mène actuellement le classement général provisoire du circuit de Coupe du Monde de ski freestyle. Il sera à surveiller de près à Font-Romeu !
Autre norvégien à suivre : le jeune Birk Ruud, médaillé d’Or aux JO jeunes en 2016.
 
Suisse :
On pourra aussi compter sur la présence de l’excellente équipe Suisse, composée d’une jeune génération que l’on voit régulièrement sur les podiums des compétitions internationales : le jeune Andri Ragettli, 2e du classement général de Coupe du Monde en 2017, 2e de la Coupe de Monde de Cardrona ; Fabian Bösch, 3e en Nouvelle-Zélande et médaillé d’or du Big Air des X Games d’Aspen 2016 ; et aussi Kai Mahler, 6e de la récente étape de Stubai (Autriche), Elias Ambühl, vainqueur du Big Air de Milan, Luca Schuler ou encore Wili Colin, 3e du classement de Coupe du Monde 2017.
 
Chez les femmes, on suivra la 1ère du circuit de Coupe du Monde 2017, Sarah Hoefflin et Giulia Tanno, qui commence la saison avec une 2e place en Nouvelle-Zélande et une 4e place en Autriche. Elle est actuellement 2e du classement provisoire de la Coupe du Monde de slopestyle.
 
Australie :
Russ Henshaw, l’australien, fera presque figure d’ancien. A 27 ans, celui qui est considéré comme l’un des meilleurs skieurs de sa génération, cherchera une belle place à Font-Romeu en vue des JO.
 
Nouvelle-Zélande :
La Nouvelle-Zélande sera représentée par deux jeunes, Jackson Wells, le dernier de la fameuse fratrie Wells, médaillé de bronze en Big Air des X Games en Norvège (2017) et Finn Bilous, porte-drapeau de la délégation néo-zélandaise aux JO de la jeunesse en 2016 lors desquels il est reparti avec l’argent en halfpipe et le bronze en slopestyle !
 
Canada :
Si les têtes d’affiche nord-américaines seront plutôt engagées sur le Dew Tour (épreuve de qualification aux JO pour le continent), certains très bons riders feront honneur de leur présence comme Kim Lamarre, médaillée de bronze des JO 2014, Noah Morrison, Max Moffatt, vainqueur du circuit Nor-Am en 2016 ou encore le jeune québécois Philippe Langevin, qui a fait forte impression la saison dernière sur le circuit nord-américain.
 
USA :
Les américains seront notamment représentés par le jeune Ryan Stevenson, 3e des championnats du monde junior de slopestyle en 2017 ou encore Peter Raich, 4e de la Coupe du Monde de slopestyle en Italie en 2017 (vainqueur des qualifications).