Soyons clairs, les vacances au ski sont de plus en plus onéreuses : sans même parler du coup des forfaits de ski, de l’hébergement ou bien encore des cours de ski pour les enfants, le simple fait de voyager avec son matériel de ski contribue à faire gonfler la note finale ! En effet, vouloir voyager jusqu’en station avec son propre matériel (skis, chaussures, planche de snowboard…) implique parfois des coûts supplémentaires au moment de la réservation de sa place de train (ou d’avion) ou bien encore de sa voiture de location. Listons ensemble ces dépenses directement liées au transport de son matériel de sport de glisse et voyons comment il est possible de réduire leur impact sur votre budget vacances au ski…

 

Prendre l’avion avec son matériel de ski


Afin de vous permettre d’y voir un peu plus clair dans la jungle des politiques des compagnies aériennes concernant les équipements de ski et de snowboard, voici quelques mises au point :

- Les sacs à chaussures ne comptent jamais comme bagage enregistré, à condition toutefois qu'ils accompagnent une paire de skis ou une planche de snowboard et que le sac ne contienne que des chaussures.
- Les housses de skis et de snowboard sont soumises au même ensemble de règles que les bagages « ordinaires » et doivent, de fait, respecter les réglementations spécifiques et individuelles de la compagnie aérienne.
- La grande majorité des compagnies aériennes considèrent les skis et les snowboards comme des bagages en soute standards. Avec certaines compagnies comme Lufthansa, Air Europa ou Air Berlin vous devez juste réserver une place en soute pour vos skis, mais vous ne payez pas de supplément. Concernant le poids, vous ne devez généralement pas dépasser les 23 kg. Notez que parfois une taille maximum ne doit pas être dépassée.

Malheureusement, exception faite de ces généralités, les compagnies aériennes diffèrent dans leurs restrictions (de taille et de poids) ainsi que dans le coût d’enregistrement des bagages « ski/snowboard ». Ainsi, comme pour tout autre bagage, le prix pour enregistrer votre équipement de ski dépend avant tout de la compagnie aérienne sur laquelle vous envisagez de voyager.

Sachant qu’il n’existe aucune grille tarifaire spécifique ski ou snowboard, commune à l’ensemble des compagnies (ça serait pourtant si simple…), il ne vous reste plus qu’à éplucher et comparer les politiques tarifaires de chaque compagnie (et croyez-moi elles sont parfois difficiles à débusquer même sur leur propre site web…).

Pour vous épargner ce fastidieux travail de recherche et de comparaison, voilà une liste (non exhaustive) des principales compagnies aériennes et de leurs politiques tarifaires en matière de transport de matériel de ski/snowboard. Cette liste vous permettra de déterminer approximativement le surcoût à prévoir pour embarquer vos matos en soute.

► Voyager avec ses skis en avion, combien ça coûte?
Rentabilité oblige, en avion ce sont les compagnies low-cost qui vous factureront systématiquement le transport de votre équipement ski ski/snowboard. En revanche, si celui-ci remplace votre valise, alors vous n’aurez aucun supplément à payer dans les compagnies régulières.

Le transport de skis en sus d’un autre bagage vous sera par contre facturé par toutes les compagnies. La majoration varie alors de 20€ à 150€ selon les compagnies. Comme toujours, il revient généralement beaucoup moins cher d’enregistrer ses bagages en ligne au préalable plutôt qu’à l’aéroport. A noter également que votre matériel ne doit pas excéder un poids total de 23kg pour les compagnies régulières et de 15-20kg en fonction de la compagnie low cost.

 

Quelques astuces pour voyager moins chargé (et donc moins cher…)


Entre les skis, les chaussures, les bâtons, casques, masques, gants, lunettes de sécurité, vestes et pantalons, le moins que l’on puisse dire c’est qu’en terme d’encombrement, l’équipement nécessaire pour pratiquer le ski est sans conteste dans la catégorie XXL… au point d’en décourager plus d’un au moment de boucler ses valises pour aller skier de l’autre côté du pays (ou de la planète…) ! Voici donc quelques conseils et astuces pour réduire le nombre de vos bagages et optimiser leur rangement afin d’économiser de l'espace et donc de l'argent…

► Soyez réalistes
La tentation est grande d’emporter votre dernier jeans tendance ou ce blouson qui vous met si bien en valeur, mais les porterez-vous vraiment durant votre séjour en station ? Est-ce réellement utile de trimballer trois paires de chaussures ? N’emporter que le nécessaire, favoriser les vêtements pratiques que vous pourrez porter indépendant du contexte.

► Ne vous fiez pas aux apparences trompeuses
Ne vous laissez pas impressionner par le volume de votre tenue de ski soigneusement pliée dans votre placard. La plupart des vêtements de neige sont très légers et facilement compressibles. Pliez lentement les vestes et les pantalons, en veillant à faire sortir tout l'air qu’ils renferment. Les pantalons peuvent être roulés et ramenés à la taille d'un paquet de café. De la même façon, les vestes peuvent être « compressées » de manière significative. Autre astuce : pliez votre veste/anorak quelques jours avant votre départ et posez votre valise dessus. Cela en chassera l'air et réduira considérablement son volume.

► Soyez malins
Bien que les compagnies aériennes stipulent que les housses à chaussures de ski ne doivent contenir que des chaussures, nous doutons fortement qu’ils vous intentent un procès si vous y glissez également une paire de chaussette ou tout autre petits accessoires tels que vos gants ou votre masque de ski (qui sera de fait bien protégé).

► Remplissez votre housse à skis au maximum
Contrairement aux sacs à chaussures, l’utilisation des housses à skis n’est pas exclusivement réservée au transport des skis. Vous pouvez donc y glisser quelques objets/vêtements/accessoires supplémentaires. Mettez autant de petites que possible (bonnet, gants, chaussettes, après-ski…) mais aussi pourquoi pas votre tenue de ski (veste + pantalon). Ce sera autant de place gagnée dans votre valise…

► Vérifier les offres de location sur place
Certaines destinations / hôtels proposent de la location de matériel à titre gracieux ou à prix réduit dès lors que vous réservez un hébergement. Un excellent moyen de ne pas s’encombrer inutilement !

► Récupérez votre argent
Vérifier auprès de votre hôtel/résidence s'il propose des remboursements pour les coûts associés au transport des équipements de ski et de snowboard ou aux frais de bagages en général. Certains hôtels offrent en effet des « crédits de bagages enregistrés » sous la forme d'une réduction pour aider les clients à couvrir les frais de voyage induits par leur équipement.

► Puis-je expédier mon équipement à l’avance ?
Nous avons vu toutes les options pour voyager avec son matériel, mais qu'en est-il des options d’expédition ? S’il est confortable d’arriver à l’hôtel et d’y retrouver son matériel tout prêt, préalablement expédié quelques jours plus tôt, cette option est nettement plus onéreuse et vous devez évidemment emballer et expédier votre matos au moins une semaine à dix jours avant votre départ au ski.

 

Et en train, combien ça coute de transporter ses skis ?


Dans la grande majorité des cas, voyager en train avec son encombrant matériel de ski/snowboard n’entraine aucun supplément. Ainsi, que vous voyagiez en TER, TGV ou IDTGV, votre titre de transport ne sera en aucun cas majoré même si vous transportez votre panoplie complète du parfait freerider. Seule l’offre SNCF « OUIGO », prévoit une majoration de 5€ qui vous sera demandée au moment de l’achat de votre billet. Dans tous les cas, nous vous conseillons d’arriver à l’avance afin de bénéficier des emplacements prévus pour le rangement des bagages volumineux.

 

Quid du transport de son matériel de ski dans une voiture de location ?


Vous avez prévu un ski trip et envisagez de vous déplacer avec une voiture de location ? La question du rangement des bagages et de votre matériel de ski/snowboard à bord de ce véhicule se pose alors forcément !
Deux options s’offrent à vous :
> Optez pour un véhicule taille XL (un bon gros 4x4) offrant suffisamment de coffre et d’espace pour embarquer tout votre matos.
> Optez pour la location additionnelle d’un coffre de toit (les agences de location en proposent pour environ 85 €) ou d’un porte ski (comptez environ 45 €)