Trop doux, trop beau, trop tôt… La météo clémente de cet automne oblige la station de Val Thorens de repousser l’ouverture de son domaine skiable initialement prévue le 17 novembre.

 

L'ouverture du domaine skiable de Val Thorens différée d'une semaine (au moins)


Après Tignes fin septembre, puis les 2 Alpes mi-octobre, c’est donc au tour de Val Thorens de « subir » les conséquences d’un automne particulièrement doux : faute d’enneigement suffisant sur le bas du domaine skiable, la station se voit dans l’obligation de reporter son ouverture.

En effet, si les chutes de neige de fin octobre / début novembre ont bien plâtré les sommets (au-delà de 2600 mètres, le manteau neigeux oscille entre 25 et 50 cm selon les expositions), plus bas l’hiver n’a pas encore véritablement pris ses quartiers : les sols ne sont pas gelés, la neige n’est pour l’heure pas au rendez-vous et la douceur règne depuis quelques jours, empêchant même la production de neige de culture.

Résultat : Il faudra patienter encore un peu avant de pouvoir rechausser les skis, y compris à Val Thorens pourtant, rappelons-le, station la plus haute d’Europe ! Les « festivités » prévue pour ce week-end d’ouverture sont donc reportées d’une semaine et connaissant l’engagement de l’ensemble des équipes de la station, gageons que le week-end du 24 novembre marquera de belle manière le lancement de la saison (si les conditions météo le permettent).

Rendez-vous est donc pris pour le week-end prochain à l'occasion de la Grande Première qui ouvrira le bal hivernal.

Notez que les forfaits et hébergement préalablement achetés pour l'avant-première du 17 novembre pourront être remboursés ou reportés au week-end du 24 novembre prochain (pour cela, prendre contact auprès de l'hébergeur ou de Val Thorens Réservation).
 

Certains verront, dans ce report, un juste retour des choses (après-tout l’hiver ne débute-t-il pas qu’en décembre ?), d’autres y verront un signe supplémentaire du réchauffement climatique… Pour ma part je ne saurais en tirer la moindre conclusion hâtive : certes l’automne est particulièrement doux mais personne ne peut en déduire qu’il annonce un hiver sans neige. Il y a 10 jours il neigé quasiment en plaine, hier il faisait plus de 20°C autour de Chambéry, espérons que d’ici un petit mois nous aurons enfilé nos tenues de ski !