Souvent considérés comme un accessoire inutile, mis à part pour s’appuyer dessus lors des pauses, pour s’aider à se redresser ou pour déchausser, les bâtons de ski jouent pourtant un rôle important pour le skieur. Le choix n’est pas aisé parmi la grande panoplie offerte par les magasins spécialisés et sur la toile. Faisons le point sur les principales notions à retenir pour choisir la paire qui fera votre bonheur.

 

Le rôle des bâtons de ski


Les bâtons de ski permettent une meilleure prise d’appui sur les parties planes des pistes de ski ainsi que durant la phase d’enclenchement des virages. Ils offrent également un certain soutien aux muscles et articulations sollicités en ski car ils facilitent la stabilisation du skieur. Enfin ils optimisent l’équilibre du skieur.

Dans le détail, voici comment les bâtons de ski tiennent toutes leurs promesses. Tout d’abord le fameux « planté de bâtons » de Jean-Claude Dusse, sert à stabiliser le skieur lorsqu’il initie un virage en le faisant légèrement basculer sur le côté extérieur du ski et en le poussant à se positionner instinctivement du bon côté pour alourdir le ski aval. Le freerider lui s’appuie sur ses bâtons aux rondelles plus larges, ce qui l’aide à tourner sans s’enfoncer dans la poudreuse.

Autant dire que se passer de bâtons de ski ne sert à rien. La plupart des moniteurs de ski enseignent aux tout petits sans bâton mais il s’agit là de faire prendre conscience aux débutants de l’importance du rôle des pieds dans la conduite des skis, après quoi ils se serviront à bon escient de leurs bâtons de ski. Une fois atteint un niveau de pratique intermédiaire-avancé, le skieur ne peut pas se passer de sa paire de bâtons tant elle l’accompagne sur tous les terrains et pour les experts, elle contribue à de meilleures performances en offrant un équilibre parfait et une synchronisation optimale.

 

Comment choisir la bonne taille de bâtons de ski ?


Afin de choisir la bonne taille de vos bâtons de ski, rien de plus simple. Chaussures de ski aux pieds, jambes légèrement fléchies, il suffit de renverser le bâton de ski et de le tenir à la verticale, la main venant buter sous la rondelle. Si l’angle obtenu avec l’avant-bras est de 90° (avant-bras parallèle au sol) alors vous avez trouvé la bonne taille. A l’inverse, un avant-bras trop remonté indique que le bâton est trop long (ce qui vous empêchera de vous tenir droit en skiant), et si l’avant-bras pointe le sol alors le bâton est trop court (ce qui vous forcera à vous tenir sur les talons et vous handicapera lors de la prise de carres avant d’amorcer un virage).

 

Spécificités des bâtons de ski adaptés aux nouvelles disciplines


Le skieur de randonnée a des besoins qui lui sont propres et trouvera donc son bonheur dans une paire de bâtons de ski télescopique. En effet, il pourra en régler la hauteur afin de les adapter à la configuration du terrain (réduction à la montée et à la taille su skieur à la descente). Le freerider lui, a besoin de bâtons de ski lui permettant d’évoluer sur des terrains très variés. La paire idéale pour lui est équipée de rondelles larges afin de lui faciliter l’évolution en poudreuse en l’aidant à ne pas s’enfoncer dans la neige ainsi que des dragonnes amovibles qui se détacheront lorsque le bâton restera coincé dans la branche d’un arbre (ce qui évite de se démettre l’épaule). Le freestyler enfin optera davantage pour des bâtons de ski de petite taille ne le gênant pas dans la réalisation de ses tricks. Il est généralement conseillé d’enlever 20-25 cm à la taille des bâtons de ski classiques.

 

Les questions que l’on se pose souvent - FAQ spéciale bâtons de ski

 

► Quelle taille de bâtons de ski choisir ?

Il très simple de mesurer ses bâtons de ski. Pour cela, équipez-vous de vos chaussures de ski, fléchissez légèrement les genoux, renversez le bâton afin de le poser poignet au sol et tenez-le juste au-dessous de la rondelle. Si votre avant-bras est parallèle au sol (angle de 90° au niveau du coude) alors c’est bon !

► Comment bien enfiller les dragonnes de ses bâtons de ski ?

Au début de la saison de ski ou le premier jour de ses vacances aux sports d’hiver, certains se posent cette question. Afin de mettre correctement les dragonnes de ses bâtons de ski, rien de plus simple : passez la main sous la dragonne, remontez ensuite la main afin d’enfiler tous les doigts à l’intérieur de la dragonne puis ressortez le pouce au-dessus de la dragonne afin qu’elle revienne naturellement au creux de la paume de la main lorsque vous serrer la poignée du bâton de ski.

► Pourquoi la rondelle des bâtons de ski n’a-t-elle pas toujours la même taille ?

On retrouve trois principales tailles de rondelles sur un bâton de ski : le petit diamètre pour les amateurs de vitesse et de pistes, le moyen diamètre - le plus polyvalent - pour les skieurs qui varient les terrains et les pratiques, et enfin le grand diamètre qui permet aux freeriders de ne pas s’enfoncer dans la poudreuse lors de la prise d’appui.

► Pourquoi les bâtons de ski ont-ils des poids différents ?

Les bâtons de ski en aluminium sont solides mais un peu plus lourds que leurs confrères composés de graphite ou de carbone. Par contre ces-derniers sont plus fragiles.

► Pourquoi les bâtons de ski ont-ils des poignées différentes ?

Il existe différents types de poignées. On retrouve d’abord les modèles basiques en mono-matière dont la qualité première est d’être résistant, puis les modèles en mousse qui assure plus de légèrement au bâton ainsi qu’un confort supplémentaire à la tenue, et enfin les poignées bi-matière dont la prise en main est optimum. Le profilage est également travaillé différemment par les marques de bâtons de ski : de la forme simple à l’ergonomie optimale, le choix est large. Le conseil : les essayer !

► Quels sont les avantages des bâtons de ski courbés ?

Les bâtons de ski courbés sont principalement utilisés par les compétiteurs sur les épreuves de Géant. En effet, la courbure leur permet de maintenir plus facilement une position de schuss aérodynamique.


Loin d’être un simple accessoire, les bâtons de ski sont un équipement à part entière, indispensable au skieur. Maintenant que vous savez comment le choisir, il n’y a plus qu’à. Et n’oubliez pas le planté de bâton :)