Le ski sur herbe


Très familier de son cousin le ski alpin, le ski sur herbe se distingue cependant de part :
- le matériel : des skis à roues ou à chenilles de petite taille (70 à 95 cm),
- les pistes : de larges pentes modérées, relativement lisses et recouvertes d’herbe.

La pratique du ski sur herbe repose sur une technique similaire à celle du ski sur neige avec cependant une particularité non négligeable : contrairement aux skis "ordinaires", les skis sur herbe (à roues ou à chenilles) ne dérapent pas si bien qu'il est primordial d'anticiper ses trajectoires et de s’arrêter en remontant la pente (impossible de faire un dérapage et encore moins un chasse neige...).

   

Où pratiquer le ski sur herbe ?


Historiquement, les premières pistes de ski sur herbe sont apparues dans les stations de ski mais petit à petit de nouveaux projets ont rapidement vu le jour en Normandie, en Champagne... En effet, chaque pente herbeuse est en théorie propice à la naissance d'une nouvelle piste de ski sur herbe.

L’engouement des premières décennies s'est cependant vite essoufflé et il est aujourd'hui plus difficile de trouver un lieu où pratiquer cette discipline.

Voici la liste des quelques stations de ski qui proposent, en saison estivale, de pratiquer le ski sur herbe :
      - Mont Ventoux/Mont Serein (Vaucluse)
      - Sauze Supersauze (Alpes de Hautes Provence)
      - Hautacam (Hautes-Pyrénées)
      - Le Champ du Feu (Bas-Rhin)
      - Besse Super-Besse (Puy de Dôme)