Accessible à moins d’une heure et demie des grandes agglomérations rhônalpines, le domaine skiable des Sybelles offre 393 hectares de ski panoramique. Un terrain de glisse proche de vous et six belles (et bonnes) raisons de le (re)decouvrir !

 

1) Des stations-villages skis aux pieds


Le domaine skiable des Sybelles déroule 138 pistes entre 1 100 et 2 620 mètres d’altitude et réunit 6 stations reliées par un sommet central, L’Ouillon à 2 431 mètres d’altitude : Le Corbier, Saint-Sorlin-d’Arves, Saint-Jean-d’Arves, La Toussuire, Saint-Colomban-des-Villards et Les Bottières sont à la fois des stations connectées, skis au pieds, et des villages montagnards et confidentiels au charme intact.

 

2) À 1 heure 30 de Grenoble ou d’Aix les Bains et à 1 heure de Chambéry


Pour profiter du ski à la journée sur les Sybelles, direction la station Les Bottières ! À seulement 9 km de Saint-Jean-de-Maurienne, le village des Bottières constitue la porte d’entrée du domaine skiable et permet, en empruntant seulement deux remontées mécaniques, de basculer sur le secteur de La Toussuire. Aux Sybelles où l’on est passé à l’énergie verte, les modes de transport alternatifs à la voiture vous font, eux aussi, les yeux doux avec un accès en gare SNCF (TGV et TER) à Saint-Jean-de-Maurienne relié en navette à La Toussuire ou au Corbier en moins de 30 minutes !

 

3) Des tarifs cool


Le bon plan ? Acheter son forfait en ligne avant le mercredi soir afin de profiter d’un forfait journée le samedi à 22 euros au lieu de 45,50 euros ! Bon à savoir : la réduction de 50% sur le forfait saison (qui passe à 586 euros au lieu de 1172) proposée jusqu’au 8 décembre 2019. On peut prolonger le plaisir en optant pour le forfait annuel qui inclut l’offre vélo et piéton pour seulement 20 euros de plus sur le forfait saison déjà réduit. Accros aux Sybelles ? Faites le savoir ! Votre fidélité est récompensée avec une remise de 50 euros supplémentaires sur le forfait saison — l’offre est cumulable à la réduction de 50% — qui passe à 536 euros !

 

4) Des remontées mécaniques super fluides


Cet hiver, le domaine gagne encore en confort avec l’intégration de deux nouvelles remontées mécaniques sur le secteur de La Toussuire, l’un à pinces fixes « Les 2 Croix », et le doublement du téléski des Chamois facilitant le retour station et améliorant le débit skieur (2 900 personnes/heure contre 1 400 personnes précédemment). Des pistes pour débuter aux espaces freeride : il y en a vraiment pour tous les goûts et tous les styles. Pour les toutes premières fois, le domaine cumule, dans chaque station, des espaces débutants, des fronts de neige et des téléskis, et dévoile en plus de ses 57 pistes bleues (sur 136 au total), « la Grande Vadrouille », une piste bleue unique aménagée dans un décor fabuleux.

 

5) Des sensations freeride et freestyle pour aller plus loin


Plus cadrés mais sans ôter les bonnes vibrations, des espaces tels que le boardercross (La Toussuire et Saint-Colomban-des-Villards), la tyrolienne (La Toussuire/Les Bottières), le speed riding (voile et skis) et le snowpark, secteur Ouillon-Corbier et les nouvelles pistes freeride à Saint-Sorlin-d’Arves offrent du ski nature mais en toute sécurité.

 

6) Après l’effort…


On en profite pour… savourer une fondue savoyarde sous igloo au bord du lac Ériscal à la Toussuire, découvrir la coopérative laitière de la Vallée des Arves (et sa cave aux 5 000 meules de Beaufort !) à Saint-Sorlin-d’Arves ou rapporter un miel de montagne de la Miellerie des Arves, avec un Sérac, ce fromage frais fabriqué avec du petit-lait issu de la fabrication du Beaufort et de Tomme. Une autre pépite du cru…