Descendre des pistes interminables, c’est le rêve de tout skieur ! Pour les stations françaises, le fait de proposer un « ski de longue haleine » est aussi un argument de taille. Mais attention, ces dénivelés importants ne s’adressent pas à n’importe qui, surtout lorsque ces derniers se trouvent en hors-pistes. Même si certains de ces tracés font rêver, ils demandent un bon bagage technique avant de pouvoir s’élancer et les enquiller. D’autres sont bien plus accessibles et vous garantiront eux aussi une descente enivrante.  Voici le top 10 des stations françaises proposant les plus gros dénivelés.

 

Les plus importants dénivelés (supérieur à 1 700 mètres) et facilement accessibles


CHAMONIX = 2 700 m
Mondialement connue comme l’une des plus grandes et meilleures stations de freeride, au pied du Mont Blanc, Chamonix doit aussi sa renommée au fait qu’elle possède l’un des dénivelés les plus importants au monde, avec 2 807 mètres au compteur.

Situé entre 1235 et 3300 mètres d'altitude, le domaine des Grands Montets permet de skier les plus grands dénivelés du monde au coeur de la haute montagne, à proximité des glaciers. Si vous avez le niveau nécessaire, l’expérience et surtout une certaine condition physique ; offrez-vous la légendaire Vallée Blanche. Mais, il faut tenir la distance (4 à 6 heures pour la Vallée Blanche classique) et pouvoir évoluer à haute altitude car un tiers s’effectue au-dessus de 3 000 m. Considéré comme « le plus beau hors-piste du monde », il permet un voyage inoubliable depuis le sommet de l'aiguille du Midi (3 842 m) jusqu'à Chamonix Mont-Blanc (1 050 m) (ou au train du Montenvers selon l'enneigement).

Au total, c’est une descente de 20 km avec un dénivelé de plus de 2 700 m sur le plus vaste domaine glaciaire des Alpes. C'est un hors-piste glaciaire, prenez un guide et équipez-vous en conséquence !
 

LES 2 ALPES = 2 300 m

En Isère, le domaine skiable des 2 Alpes présente un dénivelé non négligeable ! La réputation de la station n’est plus à faire : son solide atout ;  le plus grand domaine de ski sur glacier d’Europe avec un point culminant à 3 600 m.

Le dénivelé maximum possible est de 2 300 m, en partant du glacier pour rejoindre le village de Mont de Lans à 1 300 m. Le tout, bien évidemment, sans utiliser une seule fois les remontées mécaniques. Le comble, plusieurs options d’itinéraires sont possibles en fonction de votre niveau. En moyenne, il faut compter 2 heures pour environ 16 km de pistes. Mais, pour un skieur expert, 30 minutes suffiront pour les avaler !
 

L’ALPE D’HUEZ = 2 205 m
Place à l’immensité, avec non seulement l’Alpe d’Huez grand domaine ski et ses 10 000 hectares, mais aussi avec les différentes possibilités de descentes aux grands dénivelés.

Situé entre 3 330 et 1 130 m d’altitude, ce domaine skiable d’envergure propose 250 kilomètres de pistes répartis sur 2 200 mètres de dénivelé ! Le sommet du Pic Blanc est le point culminant, perché à 3 330 m d’altitude. C’est aussi le point de départ de 5 itinéraires qui cumulent près de 10 000 mètres de dénivelé :

- L’Enversin d’Oz de 3 330 à 1 125 mètres = 2 205 mètres
- La Villette de 3 330 à 1 125 mètres = 2 035 mètres
- Oz-en-Oisans de 3 330 à 1 330 mètres = 2 000 mètres
- Huez de 3 330 à 1450 mètres = 1 880 mètres
- La Sarenne de 3 330 à 1 500 mètres = 1 830 mètres

Pour cette dernière, ouverte en 1976, c’est une descente enivrante puisque c’est l’une des plus longues au monde. Cela représente 16 km pour une descente moyenne d’environ 1h30 sans reprendre de remontée mécanique !
 

LES ARCS  = 2 126 m
L'Aiguille Rouge, au sein du massif du Mont Pourri, est le sommet du domaine des Arcs et de Paradiski, culminant à 3 226 m d'altitude. À son départ, on y trouve l’une des pistes les plus longues d'Europe portant son nom et arrivant au cœur de Villaroger, à 1 100 m d’altitude. En tout, prêt de 2 126 m de dénivelé pour 7 kilomètres de longueur. Cette piste massive rouge-noire s’adresse avant tout aux skieurs aguerris.
 

LA GRAVE-LA MEIJE = 2 110 m
Depuis les Téléphériques des Glaciers sont accessibles : les Vallons de la Meije, le domaine skiable originel du village de La Grave. Ce dernier est un hors-piste mythique et magique ! Toutefois, attention, il est réservé aux bons skieurs ayant quelques connaissances de la haute montagne. Sous l'oeil des glaciers du Râteau et de la Meije, ce sont 2 110 m de dénivelé (1 450 m - 3 560 m) qui s’offrent à vous dans un cadre sauvage. Le domaine de La Grave est ainsi le second plus haut domaine skiable de France, après Chamonix.
 

LA PLAGNE = 1 960 m
La station située entre 1250 et 3250 mètres propose trois options à forts dénivelés.

-Le premier itinéraire et le plus conséquent s’effectue au départ du Sommet du glacier (par télésiège) à 3 170 m, puis il faut passer par “la Chiaupe” (noire), la piste du “Dérochoir” (noire) et “la route des Bauches” (bleue) avec une arrivée sur Montchavin à 1 210 m : soit un dénivelé de 1 960 m !

- Le second itinéraire débute à 2 700 m, au départ de Roche de Mio, il faut ensuite prendre la piste “Levasset” (bleue), puis “Les Bois” (rouge) avec une arrivée à Champagny en Vanoise à 1 250 m : soit un dénivelé de 1 450 m pour une longueur de 8 106 m.

- Pour le dernier itinéraire, il faut se rendre au départ du Télésiège du Dos Rond, à 2 340 m et descendre jusqu’à Montchavin-les-Coches : 1 125 m de dénivelé pour 7 696 m de long.

Bien évidemment, il y a des dénivelés importants en hors-pistes mais qui ne disposent pas de la même accessibilité. C’est le cas du “Cul du Nant“ (entre 3 250 m et 1 500m), LA référence en matière de hors-piste sur le domaine de La Plagne avec 1 750 m de dénivelé.
 

PIC DU MIDI DE BIGORRE = 1 700 m
Cet hiver dans les Hautes-Pyrénées, le premier et le second tronçon du téléphérique La Mongie-Le Taoulet et Le Taoulet-Pic du Midi seront ouverts aux skieurs aguerris. À 2 877 m d'altitude, le sommet du Pic du Midi et les nombreuses options de descente sont accessibles en ski libre. Mais attention, il s'agit d'un domaine de haute montagne non surveillé, non balisé, et non aménagé ; dont l'accès est règlementé !

L’option du versant La Mongie jusqu'à Artigues-Campan avec l’itinéraire "la Coume du Pic" présente le plus grand dénivelé  (1 700 m pour 10 km de descente).

 

Les plus importants dénivelés sur piste


Nous avons également listé pour vous trois itinéraires sur pistes débouchant jusqu'au pied des stations et ne necessitant pas d'avoir à prendre de remontée intermédiaire en cours de descente.

MERIBEL = 1 502 m
Située au coeur des 3 Vallées, Méribel se caractérise par la longueur et le dénivelé important de ses pistes. Par exemple, entre la Saulire à 2 700m et Méribel Centre à 1 450 m, il y a 1 250 m de dénivelé possible en une descente (3,5 km environ). Mais, ce n’est pas la plus longue que la station possède et à faire d’une seule traite ! En effet, il est possible de descendre sans remontée intermédiaire sur 1 502 m de dénivelé entre le Mont-Vallon situé à 2 952 m et Méribel Centre, à 1450m, soit environ 8,7 km.

VAL D’ISERE = 1 412 m
La station de Haute-Tarentaise, située dans le massif de la Vanoise à 1 850 m d'altitude propose un dénivelé conséquent sur 1 412 m de pistes balisées. Pour ça, il faut atteindre le point culminant à 3 197 m d’altitude (avant la Pointe du Montet), grâce au télésiège du Montet, puis rejoindre le point le plus bas, à la Daille, à 1 785 m.

Les plus grandes pistes en terme de dénivelé sont la “Coupe du Monde OK“ partant du rocher de Bellevarde à 2 827 m et qui arrive à la Daille (soit 900 m) et la mythique “Bellevarde“, toujours depuis le Rocher de Bellevarde jusqu’à Val d’Isère 1 850 m (soit 977 m)  

TIGNES = 1 356 m
Deux importants dénivelés sont à dévaler sur Tignes.

- Le premier, depuis le sommet du téléphérique de la Grande Motte (3 456 m) jusqu’à Tignes Val Claret (2 100 m). Cela représente 1 356m de dénivelé par les pistes Descente et Double M (environ 5,6 km).

- Le second, depuis le sommet du télésiège Aiguille Percée (2 700 m) jusqu’à Tignes les Brévières (1 550 m). Cela représente 1 150m de dénivelé par la Piste de la Sache (environ 4,1 km).