Pour certains, le plaisir de la glisse réside dans la performance. Pour eux, la difficulté que posent certaines pistes de par leurs raideurs est un véritable accomplissement. Si vous êtes sûrs de vos capacités physiques et techniques, voici une sélection des 10 pistes de ski les plus raides des Alpes, dix challenges d’exception à dévaller au moins une fois !

 

Les 10 pistes de ski les plus raides des Alpes


AVORIAZ - Piste noire du "Pas de Chavanette"
Plus couramment appelée le “Mur Suisse“, cette piste qui est l’une des plus raides au monde se situe en plein cœur du domaine des Portes du Soleil, à cheval entre les stations d’Avoriaz et de Champéry-les-Crosets. Forcément, il faut avoir un bon bagage technique avant de se lancer à l’assaut de cette piste fascinante et qui n’est jamais damée. Tout comme son départ, les chiffres la concernant sont impressionnants : démarrage à 2150 m d’altitude, une arrivée 400 m plus bas et des passages pouvant dépasser les 50 degrés d’inclinaison. Par contre, elle se veut assez courte, environ un kilomètre. Pour éviter les accidents, il y a également la possibilité de redescendre par télésiège.

  

MAYRHOFEN - Piste "Harakiri"
Rien que son nom vous plonge directement dans l’ambiance, tiré du fameux suicide japonais ! Située sur le domaine skiable de “Ski Zillertal 3000“ à Mayrhofen, cette piste préparée est la plus raide d’Autriche avec une déclivité moyenne de 78% pour une longueur de 150 m. Cette dernière est tellement célèbre qu’elle en est devenue une véritable attraction avec produits dérivés, ainsi qu’un photoshoot dédié et gratuit tous les vendredis de 13h à 15h pour immortaliser votre courage en pleine action ! Pour savoir si vous êtes en mesure de l’affronter, la station conseille d’essayer de descendre la piste n°17 “Devil’s Run“ avant.

 

COURCHEVEL - Piste noire du "Grand Couloir"
Vous ne risquez pas de croiser grand monde à son départ situé à 2700 m d’altitude. Il faut dire que ce dernier est impressionnant puisqu’il faut suivre une crête sur une centaine de mètres. Avant de vous engager dans cette noire (la plus difficile des 3 Vallées), profitez-en pour admirer la Croix des Verdons sur la gauche. Soyez certains de votre choix et surtout de votre niveau, car une fois dedans, il n’est pas évident de s’en échapper avec les couloirs très raides aux abords. Sa longueur est de 900 m, son dénivelé de 350 m et le plus impressionnant est la pente finale de 85%. Elle est accessible directement depuis le sommet du téléphérique de la Saulire.

 

ZERMATT/CERVINIA - Piste noire "Nera Cervino"
Cette piste noire récente située sur le côté italien près de Cervinia est celle des superlatifs ! Au programme : 65 % de dénivelé aux endroits les plus raides, une descente d’enfer à skis, juste en contrebas du Cervin. Il faut en plus avoir du souffle et une bonne condition physique avant de prendre le départ à 2943 mètres d'altitude sur la face sud du Cervin. Au total, 250 mètres de dénivelé sont à franchir sur une distance de 1,2 km. Malgré son côté résolument engagé, elle permet en même temps d’évoluer dans un environnement unique au pied de sommets mythiques.

 

L’ALPE D’HUEZ - Piste Noire "Le Tunnel"
Le départ s’effectue de Pic Blanc à 3330 m pour une arrivée à l’Enversin-d’Oz par la piste de la Fare, à 1125 m. C’est une piste noire devenue une référence pour son ambiance particulière ! Elle emprunte une véritable grotte taillée à travers la montagne  sur 200 m de longueur. Une fois la montagne traversée, la piste flirte avec la pente. Avec 35 degrés d’inclinaison, c’est un des murs les plus raides en France. La vue sur la station, et le champ de bosses qui descend jusqu’à 2700m sont à la fois impressionnants et jubilatoires. Forcément, cette piste sérieuse, pentue et exigeante s’adresse aux skieurs très engagés qui n’ont pas froid aux yeux.

 

VERBIER - Piste noire du "Mont Fort"
Paradis du freeride, la station est une des étapes incontournables des skieurs et snowboarders du monde entier. Le sommet du Mont-Fort à 3 330 m est le point culminant du domaine des 4 vallées avec une vue panoramique. Cette dernière vous offre une vision d’exception sur le Mont-Blanc, le Cervin, le massif des Combins et l’ensemble des Alpes suisses. Depuis ce point, la piste noire le Mont-Fort y est accessible. Étant donné qu’elle n’est pas damée, il s'agit d'un impressionnant champ de bosses qui permet, aux très bons skieurs, de rejoindre le col des Gentianes à 2950 m d’altitude. Au total, il s’agit de 350 m de dénivelé pour 1750 m de longueur. Bon nombre de personnes, impressionnées par cette fantastique piste, choisissent, après avoir admiré cette éblouissante vue, le retour par le téléphérique !

 

ADELBODEN - Piste de Coupe du Monde "Chuenisbärgli"
Un versant abrupt pour commencer, puis un tronçon en pente un peu plus douce, mais en dévers, et pour finir un virage serré et un versant extrêmement raide et difficile : c’est ça, la légendaire piste de coupe du monde du Chuenisbärgli, considérée comme la plus dure. C’est ici que les meilleurs skieurs de slalom géant s’affrontent tous les ans en janvier. La piste est ouverte au public durant tout l’hiver. Cela permet aux amateurs ambitieux de venir à bout des embûches que présente cette piste extraordinaire, d’une longueur totale de 1,29 km avec 420 m de dénivelé. Son départ se situe à 1730 m d’altitude, pour une arrivée à Boden à 1310 m d’altitude avec une pente moyenne de 30% pouvant atteindre 60% dans les parties les plus abruptes.

 

LES ARCS - Piste noire "Robert Blanc"
La station des Arcs est le fruit de la rencontre dans les années 1960 de Roger Godino, aménageur du développement touristique en montagne, et de Robert Blanc, guide de haute montagne, moniteur de ski et natif du pays. En hommage, une piste de la station porte le nom de ce dernier. Il s’agit de la noire la plus difficile et la plus raide avec une pente à 65% ! Depuis le point culminant du domaine, l’Aiguille Rouge à 3226 mètres, le départ se situe à droite des Arandelières à Arc 2000. On y accède par le téléphérique de l'Aiguille Rouge.

 

AILLONS/MARGERIAZ - Pistes noires "Les Massines" et "Le Golet"
Ces deux pistes noires comptent parmi les plus raides des Alpes et se situent sur le domaine skiable des Aillons. Elles sont toutes les deux accessibles en se rendant au point culminant, le Mont Pelat, à 1543 m, depuis le télésiège du même nom. Dès la sortie de la remontée, il faut prendre à droite pour accéder à la plus impressionnante des deux : Les Massines. Il faut mettre les spatules ici en connaissance de cause, car la moyenne de la pente est de 65% sur les 400 m de long. Elle commence à 1500 m d’altitude pour se terminer à 1250 m, soit 250 m de dénivelé. Sur ce dénivelé en détail, la pente est de 80% sur les 20 premiers mètres, puis 75% sur les 100 m d’après et 70% sur les 100 m suivants. Enfin, le restant correspond à du plat. Le Golet est la seconde piste noire qui est accessible toujours depuis la même remontée, à gauche en arrivant. Elle offre 60% de pente soutenue avec une pointe à 70% dès le départ.